Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

10 novembre 2016 4 10 /11 /novembre /2016 13:37

Un haut responsable de l’UKIP à déclaré au journal The Independent que Mr Farage se rendra aux USA ce samedi juste après un rendez vous à Barcelone, ce qui ne fait que renforcer les rumeurs selon lesquelles il pourrait éventuellement tenir un rôle dans l’administration Trump.

Nigel Farage a dit que travailler dans l’administration de Donald tramp ne lui déplairait pas. Durant la campagne présidentielle américaine en août dernier, l’ex leader de l’UKIP avait reçu des louanges de la part de Mr Trump lors d’un meeting de campagne électorale à Jackson Mississipi. Le nouveau président républicain américain avait encouragé le Brexit et même emprunté le slogan « Reprenons le contrôle de nos frontières » pour quitter l’UE dans lequel Nigel Farage a tenu un rôle prééminent.

Nigel Farage s’est exprimé ce matin : « Aujourd’hui, l’establishment est en état de choc. Pire encore qu’après le Brexit »

Il a ajouté: «Je félicite Donald Trump pour le courage avec lequel il a mené cette campagne et je me réjouis d’une relation plus étroite entre les États-Unis et le Royaume-Uni. Nous avons maintenant un président qui aime notre pays et qui comprend nos valeurs post-Brexit.

Lors du meeting de Jackson du 25 août, Trump avait présenté Nigel Farage à la foule par ces mots « Le 23 juin, le peuple britannique a voté pour déclarer leur indépendance – ce que nous cherchons nous aussi à faire ».

Nigel Farage avait répondu face au public « Je ne peux pas vous dire pour qui voter à cette élection américaine mais vous savez j’ai mon idée. Si j’étais citoyen américain, je ne voterai pas pour Hillary Clinton même si vous me payez. Je ne voterai pas pour Hillary Clinton même si elle me payait »…

Questionné par la presse ITV ce lundi s’il accepterait de travailler pour Mr Trump, Mr Farage a répondu : « Nous devrons y réfléchir ». Puis il a plaisanté en rajoutant : « Si Donald Trump me propose un emploi, j’aimerai bien être son ambassadeur de l’Union européenne. Je pense que je remplirai cette mission à merveille ».

Traduction FDS de The Independent et Sky News

via http://www.fdesouche.com/787721-nigel-farage-sera-le-premier-homme-politique-anglais-rencontrer-donald-trump

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS