Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

19 novembre 2016 6 19 /11 /novembre /2016 01:14

Faits divers - Justice - Marseille : insultes, agressions, les guichetiers de la Poste se disent à bout

Transposez la situation à votre quotidien. En cours de journée, vous avez un accrochage avec un client. Banal. Sauf que le soir même, celui-ci qui, par manque de chance, vit dans votre quartier, déboule à votre porte et vous moleste, vous et votre conjoint, sous les yeux apeurés de vos enfants.

C'est ce qui est arrivé à une guichetière de l'agence de La Pomme (11e) à Marseille, il y a un mois. Imaginez aussi qu'un de ces usagers vous inflige des coups de cutter, notamment au visage, alors que vous avez dû fermer votre boutique. C'est ce qui est arrivé à un cadre de l'agence de Saint-Mauront (3e) il y a dix jours.

Ou encore qu'un autre vous menace de mort et vous jette son téléphone portable à la figure pour un simple problème technique. C'est ce qui est arrivé à une guichetière pas plus tard que lundi à la poste de La Belle-de-Mai (3e).

"Rien que dans cette agence-là, il y a déjà eu des dizaines de faits en 2016", peste Frédéric Beringuier, l'un des délégués CGT, dont le syndicat exhorte les agents à exercer leur droit de retrait ce matin. "Très régulièrement, par manque de personnels, des agences ferment inopinément.

(...)

Neuf agressions sur dix ont trait à l'incompréhension des clients

Le syndicaliste réclame "un vigile permanent dans les agences qui le nécessitent, des parkings sécurisés pour les employés et une augmentation du personnel sur les journées et dans les agences où l'on sait que la fréquentation est dense et que la situation est critique".

Du côté de la direction de La Poste, Laurent Mirallès, son porte-parole, assure d'emblée que "chaque incivilité est une de trop", précisant que "La Poste a investi, rien que dans les Bouches-du-Rhône sur les neuf dernières années, près de 20 millions d'euros pour la sécurité de ses employés : neuf agressions sur dix ont trait à l'incompréhension des clients, donc on a mis en place des médiateurs et autres interprètes, ensuite on a formé les agents des 28 bureaux les plus sensibles du département à la gestion des incivilités et nous avons noué des partenariats forts avec les forces de l'ordre".

Pour autant, selon nos informations, pas moins de 300 actes ont été recensés dans le département en 2016....

Romain Capdepon

SOURCE

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS