Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

16 février 2015 1 16 /02 /février /2015 03:31
Ces Françaises de souche qui se convertissent à l’islam

Delphine, Alsacienne catholique devenue musulmane ; Claire, psychologue et féministe musulmane ; Sabine, convertie à l’islam depuis l’âge de 19 ans ; Nicole, passée de Dieu à Allah, etc. Dans Converties (Le Seuil), Virginie Riva est partie à la rencontre de onze femmes. Onze trajectoires totalement différentes mais un but commun : devenir musulmane. Loin des clichés sur la femme voilée qui se convertit uniquement pour suivre son mari, ce livre tente de comprendre le choix de ces femmes.

En tant que femme, je voulais comprendre pourquoi ces femmes-là étaient attirées par cette religion. Je voulais aussi déconstruire l’idée, qui me paraissait simpliste, que la convertie est nécessairement soumise à son mari, qu’elle ne se convertit uniquement parce qu’elle se marie. [...]

Pour quelles raisons ces femmes ont-elle choisi de se convertir ?

Il y a d’abord la proximité avec les musulmans. Quand une femme, jeune, possède dans son entourage des amis musulmans, quand elle est reçue par les familles, notamment au moment du ramadan. Il y a aussi la rencontre amoureuse qui peut être déterminante. C’est le cas de certaines femmes que j’ai rencontrées. Elles tombent amoureuses d’un musulman et décident, par amour, de se convertir. [...]

Quelles difficultés peuvent rencontrer ces femmes qui veulent se convertir ?

[...] Après la conversion, lorsque ces femmes ne sont pas intégrées dans une belle-famille musulmane, elles se retrouvent souvent isolées. Elles se retrouvent en infériorité culturelle. Cela peut être le cas dans d’autres religions mais sauf que les converties à l’Islam vont aussi faire face à une barrière culturelle (si elles ne parlent pas arabe, par exemple). Elles n’ont pas forcément les amies pour aller à la mosquée et la communauté ne s’emploie pas vraiment à les suivre.

Source

vu sur : http://www.fdesouche.com/562777-ces-francaises-de-souche-qui-se-convertissent-lislam

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS