Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

15 février 2015 7 15 /02 /février /2015 03:12
Promouvoir le halal, le voile à l’école, la finance islamique? Un nouveau parti musulman en France pour les prochaines élections!

Ce parti de l’Union des démocrates musulmans français (UDMF) fondé en 2012, qui compte présenter des candidats aux départementales et envisage un candidat pour la Présidentielle de 2017, se défend de tout communautarisme … Observons donc cela de plus prés.

Ce n’est pas la première fois qu’un parti musulman se présente en France à des élections.Le Parti des musulmans de France, fondé en 1997 par Mohamed Latrèche, a obtenu 0,92% des voix aux législatives de 2007. Mais très vite cette tentative d’islam politique a fait long feu empêtrée dans la haine des juifs de ses sympathisants.

L’initiateur de ce nouveau parti vient d’ailleurs piétiner les plate-bandes du parti de Soral et Dieudonné déjà bien implanté dans le paysage… Il risque également de suivre les traces de son prédécesseur, le défunt PMF qui, finalement a disparu de lui-même. Son fondateur , Mohamed Latrèche, boucher halal, est revenu dans l’actualité récemment pour avoir eu des problèmes avec la Justice puisqu’un arrêté ministériel a gelé ses avoirs financiers en mai dernier pour « apologie du djihad terroriste ». Comme quoi, chassez le naturel, il revient au galop!

Et Dieudonné dans tout ça ?

Ce parti essaye, semble-t-il, de surfer sur la vague emmenée par Dieudonné en se défendant de tout communautarisme. Peut-être espérait-il une disparition de la scène de l’humoriste, après les dernières poursuites judiciaires dont ce dernier a été l’objet, mais desquelles il vient juste, semble-t-il, de se sortir, si on en croit un article de son site. Ce nouveau parti musulman aura du mal à récupérer le public de Dieudonné, celui-ci poursuivant sur sa lancée puisqu’il est en Iran où il a décerné « à Mahmoud Ahmadinejad en personne une quenelle d’or pour l’ensemble de son œuvre et fêter son retour en politique qui agace déjà les ennemis de la paix », peut-on lire, par ailleurs, sur Quenel+.

Ce nouveau parti musulman inspiré, de l’aveu de son fondateur, par le livre de Michel Houelbecq: Soumission, risque donc de se retrouver face au même écueil antisémites que le défunt PMF. Certes ce nouveau parti ne commettra pas la faute de présenter d’emblée comme programme, la charia. Mais la Libre-Pensée maçonnique et laïciste lui ouvre néanmoins le chemin en se dépensant sans compter pour éradiquer la civilisation chrétienne de France.

Promouvoir « le déploiement de la finance islamique »

Najib Azergui a révélé au Parisien une partie de son programme; au nom de la démocratie façon Libre-pensée, qui arrache les racines de la France, il veut promouvoir « les cours d’éducation civique et de philosophie pour « faire réfléchir et débattre les jeunes », le développement du halal pour créer de l’emploi, le déploiement de la finance islamique pour assainir l’économie. Quant au respect de la laïcité, il signifie, dans leur interprétation de la loi, la tolérance des religions… et donc le droit de porter le voile à l’école. Ce que la loi française interdit justement ! »

Un programme dans lequel devrait se retrouver sans problème l’islamisme promoteur de djihadisme qui a fait son nid dans notre beau pays de France.

Fondé en 2012, l’UDMF compterait actuellement 900 adhérents et 8.000 sympathisants à travers le pays. Le parti espère présenter des candidats dans les Hauts-de-Seine, les Yvelines, le Pas-de-Calais, à Marseille, Lyon, Nice et Strasbourg.

Le fondateur du parti Najib Azergui est français d’origine marocaine, il a 36 ans, est un cadre de la SNCF, père de famille, il sera candidat avec Shérazade Benhaddad, 34 ans, pour le canton de Bobigny (Seine-Saint-Denis) aux élections départementales des 22 et 29 mars. Hier, le binôme est allé déposer sa candidature. Sept autres listes devraient être présentées dans les jours qui viennent.

Les attentats Islamistes de Paris en fond de commerce

Sur un peu plus de 2 000 cantons à renouveler, cela reste certes infime. Mais ce parti lancé en 2012 fait de plus en plus d’adeptes. Depuis la parution des livres d’Eric Zemmour et de Michel Houellebecq, et surtout à la suite des récents attentats parisiens contre « Charlie Hebdo » et Hyper Cacher, plus de 200 nouvelles recrues ont frappé à la porte, comme Khalid Majid, pour grossir les rangs de l’UDMF. Aujourd’hui, le parti enregistre près de 900 adhérents et les fondateurs assurent compter 8 000 sympathisants en France, qui se sentent bien souvent stigmatisés. [les pauvres… ndlr] (Source)

Il sera de plus en plus délicat pour les apprentis-sorciers qui gouvernent la France de promouvoir l’islamisme tout en luttant contre le racisme anti-juif.

Néanmoins si on se fie aux flux d’argent qui irriguent les filières djihadistes dans le monde, ce parti devrait trouver aisément des subsides suivant « le déploiement de la finance islamique », pour reprendre les propres termes de leur leader, ce qui est déjà largement en place en France avec les flux des petrodollars de l’Arabie saoudite, du Qatar et autres émirats, qui ont déjà largement promu l’Islam en France et continueront de le faire tant que ceux qui nous gouvernent n’attaqueront pas le problème à sa source, qui est l’immigration musulmane et donc l’Union Européenne sans frontières.

Et surtout tant que la civilisation chrétienne, au lieu d’être protégée comme inhérente à la France, sera combattue.

vu sur : http://www.medias-presse.info/promouvoir-le-halal-le-voile-a-lecole-cest-dans-le-programme-dun-nouveau-parti-musulman-pour-les-prochaines-departementales/25433?utm_source=wysija&utm_medium=email&utm_campaign=Mailing+quotidien

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS