Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

15 février 2015 7 15 /02 /février /2015 03:35
Tirs à la kalachnikov à Marseille : fin des 4 gardes à vue, aucune charge

A la Castellane, lundi 9 février. © CITIZENSIDE/GERARD BOTTINO / citizenside.com

Dans l'appartement des quatre remis en liberté, la police avait retrouvé lundi sept kalachnikovs et plusieurs kilos de cannabis.

La garde à vue des quatre occupants de l'appartement de la cité de La Castellane à Marseille, dans lequel la police a retrouvé lundi sept kalachnikovs, a été levée vendredi, a-t-on appris de source policière.
Les quatre personnes, arrêtées mardi, ont été remises en liberté sans charge, a indiqué la même source, confirmant une information du site internet de La Provence.
L'enquête se poursuit, a-t-on également précisé.
Lundi, les policiers avaient, peu après les tirs survenus quelques heures avant l'arrivée du Premier ministre Manuel Valls à Marseille, retrouvé sept kalachnikovs et plusieurs kilos de cannabis dans cet appartement, avait indiqué une source policière.


Ils avaient ensuite découvert à proximité "une BMW faussement immatriculée", dans laquelle se trouvaient "deux fusils à pompe, 400 cartouches de gros calibre et un gilet pare-balles", avait précisé une autre source policière.

Mardi, les enquêteurs de la police judiciaire de Marseille, chargée de l'enquête, auditionnaient plusieurs personnes afin de déterminer le "déroulement exact des faits".
"On nous parle d'individus cagoulés (...). Nous cherchons à savoir ce qu'ils étaient en train de faire", avait-on précisé.

"Il y a un premier appel pour signaler des individus cagoulés", avait-on détaillé de même source.
"Après, il y a des tirs, c'est indiscutable, contre la police", avait précisé cette dernière source, mais les enquêteurs s'interrogaient sur d'autres tirs, postérieurs ou antérieurs, sachant que les policiers avaient retrouvé des douilles à un seul endroit.

source

vu sur : http://by-jipp.blogspot.fr/2015/02/tirs-la-kalachnikov-marseille-fin-des-4.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed:+blogspot/ojiPR+(Ma+France)

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS