Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 03:57

vu sur : http://www.dreuz.info/2015/03/depuis-les-attentats-de-charlie-hebdo-et-lhypercacher-la-banlieue-musulmane-se-radicalise/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29

Une note confidentielle du Service central de renseignement territorial (SCRT), publiée hier 24 mars par Le Parisien révèle que juste après les attentats de janvier, les quartiers dangereux de France, dits quartiers sensibles, ont affiché profil bas pendant quelques jours, mais que depuis, la situation devient alarmante.

Après les attentats, dit la note, « l’ambiance au sein des quartiers sensibles est apparue contenue », mais depuis, les jeunes musulmans se durcissent : « les signes d’un communautarisme identitaire et religieux s’affichent de façon plus évidente dans les zones sensibles », ce qui inquiète la SCRT.

Le document se réfère aux quartiers dangereux de province et non de la région parisienne, mais il y a peu de raisons qu’il en soit autrement à Paris et dans les départements limitrophes.

Sont cités l’exemple des manifestations à Marseille pour Charlie Hebdo et contre la barbarie des attentats auxquelles « la communauté arabo-musulmane n’a été que faiblement représentée »,mais aussi « la multiplication d’associations musulmanes proposant des activités confessionnelles sous le couvert de soutien scolaire, qui constitue un terreau favorable au repli communautaire ».

La note insiste sur le fait que l’admiration suscitée par les terroristes auprès des jeunes qui a été abondamment illustrée dans les médias a « joué le rôle de révélateur de la dérive d’une partie de la jeunesse dans les quartiers, qui trouve dans une version dévoyée de la religion une façon d’affirmer sa haine des institutions ».

 

Cependant, l’analyse des spécialistes de l’islam de dreuz info, de Salem Ben Ammar à François Sweydan, du Père Henri Boulad à Souhail Ftouh, contredit d’une même voix cette notion de « version dévoyée de la religion ».

Ils démontrent l’inverse: les radicaux, les salafistes, et les islamistes de l’Etat islamique suivent le coran à la lettre et pratiquent une version pure de l’islam.

Les musulmans modérés sont en réalité – c’est heureux – de mauvais musulmans, qui savent que s’ils obéissaient aux ordres donnés par leur Dieu et leur prophète, ils enfraindraient les lois de la France et termineraient dans ses prisons.

C’est là que devra un jour se situer le débat, si la France et l’Europe entendent résister à leur disparition.

Dire que « l’islam ce n’est pas ça » après chaque attentat ne fait que repousser la nécessaire et urgente obligation d’affronter les réalités.

Il importe de désigner lesquels des 57 pays musulmans représentent l’islam. L’Arabie saoudite se présente comme un candidat sûr. Il convient d’observer sa société, ses coutumes et ses lois, afin de dire s’il y a compatibilité avec la démocratie.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Alain Leger pour Dreuz.info.

 

vu sur : http://www.dreuz.info/2015/03/depuis-les-attentats-de-charlie-hebdo-et-lhypercacher-la-banlieue-musulmane-se-radicalise/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions