Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

22 avril 2015 3 22 /04 /avril /2015 16:21
Attentat déjoué à Villejuif : l'enquête révèle un commanditaire en Syrie
Attentat déjoué à Villejuif : l'enquête révèle un commanditaire en Syrie

Un homme, intercepté un peu par hasard, est toujours en garde à vue. Un impressionnant arsenal a été trouvé dans sa voiture et à son domicile. Le procureur de la République, François Molins, a révélé l'«implication d'au moins une tierce personne, pouvant se trouver en Syrie» qui a «explicitement demandé de viser une église» à son complice, Sid Ahmed Ghlam.

[...

Une attaque «imminente». «La police a découvert un arsenal composé d'armes de guerre. Une documentation fournie a également été découverte, établissant sans ambiguïté que l'individu projetait la commission imminente d'un attentat. Le suspect a été immédiatement placé en garde à vue», a annoncé dans la matinée le ministre de l'Intérieur, précisant déjà que l'homme visait «vraisemblablement une ou deux églises».

...

Sa cible, une église de Villejuif. Selon l'Evêque de Créteil, des policiers ont débarqué à Villejuif ce mercredi pendant la messe pour prévenir le curé de la menace qui pesait potentiellement sur son église. «Forcément, ce qui domine, c'est la stupeur d'apprendre qu'on pourrait viser des églises ou des chrétiens, c'est la stupeur de tous les chrétiens et les catholiques du Val-de-Marne», a-t-il confié. Selon le compte Facebook du suspect, celui-ci aurait programmé l'attaque contre «une ou deux» églises de Villejuif le jour même de son interception, a assuré Bernard Cazeneuve.

Intercepté par hasard. La découverte de la police a connu un départ singulier. Dimanche à 8h50, un homme, Sid Ahmed Ghlam, appelle le Samu. Il est sur un trottoir dans une rue du XIIIe arrondissement, une balle dans la jambe, et perd beaucoup de sang. Les explications de l'étudiant en informatique franco-algérien, âgé de 24 ans, sont étonnantes : il dit avoir été victime d'une tentative de racket.

Son explication est si confuse que les policiers suivent les traces de sang jusqu'à sa voiture. Ils découvrent à l'intérieur un fusil d'assaut de type Kalachnikov, un pistolet Sig-Sauer, qui s’avérera avoir été déclaré volé par un agent des forces de l'ordre, et plusieurs brassards de police.

Un homme fiché pour des «velléités de départ en Syrie». Connu des agents antiterroristes de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), l'étudiant faisait l'objet d'une fiche « S » (pour « sûreté de l'État ») qui avait été diffusée, a précisé Bernard Cazeneuve. «L'individu avait été signalé aux services de police comme ayant des velléités de départ en Syrie», selon lui. ...

Chez lui, un arsenal conséquent. Tandis que Sid Ahmed Ghlam est placé en garde à vue à l'Hôtel-Dieu, et qu'il reconnaît être le propriétaire de la voiture, plusieurs perquisitions sont effectuées. Dans sa chambre universitaire, ce sont trois armes automatiques, une arme de poing, des gilets pare-balles, des téléphones portables, un ordinateur ou encore des gyrophares qui accompagnent une sorte de plan minuté de plusieurs commissariats parisiens, sans doute des indications sur le temps de déplacement des équipages.

Le domicile de sa soeur et des parents perquisitionnés. Le domicile de sa sœur, musulmane radicalisée, a été perquisitionné ce mercredi matin à Saint-Dizier (Haute-Marne), elle aurait été interpellée. Selon France 3, une trentaine d'hommes de la BRI sont arrivés à l'aube dans le quartier du Vert-Bois pour fouiller le pavillon. Lundi, l'appartement des parents du suspect, dans un immeuble HLM de la ville, aurait également été fouillé par le BRI. Quant à sa petite amie, elle aurait été interpellée ce matin dans les Vosges puis placée en garde à vue dans le cadre d'un volet de l'enquête pour association de malfaiteurs. Le procureur a simplement confirmé la garde à vue d'une «personne de son entourage».

Une victime collatérale, Aurélie Châtelain. L'homme est soupçonné d'avoir assassiné à Villejuif (Val-de-Marne) la professeur de fitness de 32 ans retrouvée dimanche matin dans sa voiture, côté passager, avec une balle dans l'épaule, et découverte alors que son véhicule commençait à prendre feu. Originaire de Caudry (Nord), Aurélie Châtelain venait y suivre un stage de pilates. L'ADN du suspect, des traces de son sang et l'analyse balistique montrent son implication, ...

...

SOURCE

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Faits Divers