Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

2 avril 2015 4 02 /04 /avril /2015 02:12
Dépenses publiques : il faut supprimer le Sénat

Il l'a dit dans BFM Politique, la réforme du Sénat "n'est pas à l'ordre du jour". Qui ça ? Jean-Marie Le Guen, le secrétaire d'Etat au Parlement.

Les Français favorables à une réforme du Sénat

Les Français favorables à une réforme en profondeur du Sénat (57% selon un sondage du JDD) sont donc priés d'aller voir ailleurs si le gouvernement y est. Après tout, il ne s'agit que de leur argent ! Dans «Nos très chers sénateurs», un documentaire diffusé mercredi 28 janvier sur France 3, on en apprend de belles sur le train de vie de cette institution qui nous coûte chaque année la bagatelle de 350 millions d'euros par an.

7 300 euros bruts en moyenne pour un fonctionnaire du Sénat

Les chiffres cités donnent le tournis : saviez-vous que le salaire moyen des 1 300 fonctionnaires qui le font tourner atteint 7 300 euros brut par mois ? Qu'au Sénat, une dactylo est payée 5 000 euros brut mensuels, qu'un agent de base ou un jardinier finit à 6 500 euros brut mensuel ? Des salaires sans commune mesure avec ceux des Français que sont censés représenter les sénateurs.

Les avantages juteux des sénateurs

Parlons-en, justement des sénateurs : outre 40 allers/retour en avion offerts par an par élu, l'accès à une carte illimitée de la SNCF en première classe, un forfait téléphonique, les nuits d'hôtel, ils touchent une indemnité mensuelle de 5 500 euros net, une autre enveloppe de 6000 euros non imposable, et 7500 euros pour payer des assistants... soit, au total, 23 500 euros par mois !

Et pour ceux qui n'auraient pas réussi à mettre de côté pour leurs vieux jours, il reste la pension de retraite, particulièrement généreuse : 2050 euros à 62 ans après un seul mandat (source : le Sénat).

D'ailleurs, la pension mensuelle moyenne nette de retraite d'un sénateur était au 1er février 2014 d'environ 4342 euros contre 2700 euros pour un député.

Après de telles révélations, le questeur (le parlementaire en charge des finances du Sénat) Bernard Saugey ose se féliciter que le budget de la chambre haute ne soit pas détaillé : « Tant mieux si le budget détaillé n'est pas publié, je suis content », explique-t-il sans gêne à France 3. « J'estime que ce n'est pas la peine que les gens regardent des choses qu'ils vont être incapables de commenter, ils auront certainement des réflexions idiotes. Je pense que tout les gens ne sont pas capables de comprendre les règles d'un budget ». Sic.

vu sur : http://www.politiquematin.fr/france-senat-reforme-senateurs-cout-etat-18731

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Politique