Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

9 avril 2015 4 09 /04 /avril /2015 02:09
L’islam est la religion qui compte le plus de fausses conversions
L’islam est la religion qui compte le plus de fausses conversions

Plutôt que répandre la rumeur que l’islam progresse en France en évitant d’évoquer les désaffections qui le touchent, il serait plus pertinent de décrire le profil psycho-socio-mental des victimes tombées sous l’emprise de cette drogue dure.

Qui sont ces convertis, d’où viennent-ils, quelles sont leurs motivations et leur état de santé mentale au moment de leur passage de la pénombre à l’obscurité ?

A-t-on établi un parallèle entre les modalités de conversion à l’islam – qui n’est pas plus une religion que le nazisme – et celles qui prévalent pour le judaïsme et le christianisme ?

A-t-on comparé le profil du public né musulman qui abjure l’islam à celui qui tombe dans son piège ? Son origine sociale, lieu de résidence, le milieu familial des néo-musulmans ?

L’islam est la religion qui compte le plus de fausses conversions, de conversions en trompe l’oeil.

Ces femmes qui pour plaire à leurs conjoints musulmans, embrassent l’islam sans jamais avoir ouvert le Coran, et qui sont souvent issues de milieux désœuvrés et incultes.

Ces non-musulmans convolant en juste noce avec des musulmanes, et font semblant de se convertir à l’islam afin d’obtenir la régularisation de leur nouvelle situation matrimoniale auprès des autorités de leurs pays d’origine.

Ce sont des conversions de complaisance, administratives.

Les conversions à l’islam ne présentent quasiment aucun caractère sérieux.

Elles touchent un public en manque de repères sociaux, familiaux, éducatifs, matériels, intellectuels voire spirituels. Quel crédit apporter à des conversions de jeunes, souvent mineurs, presque illettrés, cumulant tous les handicaps ?

Une conversion est censée être dénuée de toute influence extérieure et le fruit d’une réflexion longuement mûrie, une recherche personnelle.

Ont-ils lu le Coran dans le texte ? Bien souvent, les musulmans ignorent la langue arabe, ce qui ne les empêche pas de déclarer que la nature inhumaine de certaines sourates est le résultat de mauvaises traductions !

Et s’ils parlent arabe, comprennent-ils ce qu’ils lisent ? Lisent-ils seulement ?

Il est permis de douter.

Indigestion linguistique du Coran

Alain Juppé, grand allié des Frères musulmans, grand défenseur d’un islam républicain qui n’existe pas, a lui-même avoué n’avoir pas lu le coran parce qu’il est indigeste, impossible à lire…

Si Alain Juppé, agrégé de lettres classiques, n’arrive pas à lire le coran, comment peut-on sérieusement dire que les jeunes des banlieues qui ont décroché des études à la puberté y parviennent ?

Leur ignorance de l’arabe, la méconnaissance de leur propre langue maternelle et leur manque de goût pour la lecture entravent encore plus leur accès au coran.

Il ne suffit pas de dire que l’islam attire des nouveaux adeptes. C’est un attrape-mouches.

La progression des conversions à l’islam, annoncée par les médias au lendemain de l’attentat barbare contre Charlie, a peu de raisons d’être vraiment fondée (sauf pour une minorité traumatisée, qui s’est converti comme le font les otages de l’Etat islamique : pour éviter d’être décapités)

A mon avis, la progression des conversions est une pure désinformation née dans les mosquées, et destinée à faire croire à l’opinion publique française – de plus en plus hostile à l’islam – que malgré les préjugés dont il est victime, il y a bien une frange de la population qui se laisse séduire par lui et croit plus que jamais en lui.

Au lendemain des attentats du 11 septembre 2001, au moment où son image était la plus exécrable, les manipulateurs de l’information avaient déjà diffusé ces fausses nouvelles. Ils avaient tenté de nous vendre l’image que l’islam séduit les foules, malgré les forts vents violents qui le secouent.

Pourquoi ils se convertissent

L’islam est une idéologie immorale et barbare, fondée sur le sexe, la violence, la luxure et l’oisiveté.

Il a été créé par un homme pour exalter les frustrations psychologiques, la misère culturelle, spirituelle et intellectuelle de son peuple.

Il est sanguinaire et cruel, sans foi ni loi, vivant du pillage, de l’esclavage, de la mort et du butin.

Il est tourné vers la satisfaction des plaisirs charnels, et n’encourage pas au travail.

L’islam ne séduit que ceux qui y trouvent écho à leurs fantasmes lubriques, pédophiles, amoraux et morbides.

Il nourrit et autorise leurs pulsions violentes et extrémistes, justifie et légitime la haine de soi, de l’autre, du juif, du chrétien, et de tous les humains que le Coran ordonne de tuer.

L’islam n’est en aucune manière une religion au sens noble du terme.

Pour exister, l’islam s’est construit sur des promesses qui devraient lui valoir l’enfer.

L’islam est une suite d’insultes et offenses à la morale humaine. Il donne du sens aux plus bas instincts.

L’indécence de cette religion qui n’en est pas une est sans limite.

Il n’a aucun code moral, aucune loi pour réprimer les ardeurs velléitaires et perverses de ses adeptes.

Il est l’école de l’abomination de la vie humaine, en exhortant et sacralisant la terreur dans le coeur des ennemis.

Il promet le Jardin d’Eden à ceux qui n’ont rien fait de bon dans leur existence, et qui bien souvent sont des parasites sociaux, qui plutôt que de se construire par le travail, par le savoir et la connaissance, et oeuvrer pour le bien commun, préfèrent répandre la mort et faire couler le sang.

Ces convertis, des laissés pour compte du système, aigris, frustrés, ratés de la vie, connaissent-ils même l’existence des sourates diaboliques ? En connaissent-ils le sens ? Si oui, c’est qu’elles ont joué un rôle majeur dans leur conversion :

Voici quelques extraits du coran, brûlot humaniste qui fait de l’ombre à Mein Kampf :

  • 4.84 : Combats donc dans le sentier d’Allah, tu n’es responsable que de toi-même, et incite les croyants (au combat). Allah arrêtera certes la violence des mécréants. Allah est plus redoutable en force et plus sévère en punition.
  • 5.33 : La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s’efforcent de semer la corruption sur la terre, c’est qu’ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu’ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l’ignominie ici-bas ; et dans l’au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment.
  • Coran, sourate II La Génisse, verset 187/191 : TUEZ-LES partout où vous les atteindrez. EXPULSEZ-LES d’où ils vous ont expulsés. La persécution [des croyants] (fitna) est pire que le meurtre. [Toutefois], ne les combattez point près de la Mosquée Sacrée avant qu’ils vous y aient combattus. S’ils vous y combattent, TUEZ-LES. telle est la ‘récompense’ des infidèles.
  • Coran Sourate IV Les Femmes verset 102/101 : Les Infidèles sont pour vous un ennemi déclaré.
  • Coran sourate VIII Le Butin, verset 40/39 Appel aux armes : Et combattez-les jusqu’à ce que le culte entier soit rendu à Allah.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.

Vu sur : http://www.dreuz.info/2015/04/lislam-est-la-religion-qui-compte-le-plus-de-fausses-conversions/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions