Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

9 avril 2015 4 09 /04 /avril /2015 02:28
L’islamogauchisme existe, je l’ai rencontré
L’islamogauchisme existe, je l’ai rencontré

Bourse du travail de Saint-Denis, vendredi 6 mars. L’appel à tenir meeting « contre l’islamophobie et les dérives sécuritaires », signé par 88 associations (et relayé par Mediapart) a été entendu.

La salle est pleine à craquer, le public, jeune, plutôt éduqué. Des keffiehs, beaucoup de femmes voilées, et quelques tee-shirts « Va t’faire intégrer » ou « Free Palestine » (le rapport est évident).

Toute la crème de l’islamo-gauchisme est là. Côté islamo, l’UOIF (Union des organisations islamiques de France), Oumma.com, le collectif Mamans toutes égales et, bien sûr, le CCIF (Comité contre l’islamophobie en France).

Côté gauchiste : le NPA, Attac, le Syndicat de la magistrature, Alain Gresh du Monde diplo, l’Union juive française pour la paix. Le lien entre les deux, c’est le Parti des indigènes de la République, qui préside en sous-main la soirée.

Certains habitués de la cause ont fait faux bond. EELV, signataire de l’appel, s’est décommandé au dernier moment. Caroline De Haas, d’Osez le féminisme, a expliqué sur Mediapart qu’elle ne manifesterait pas contre l’islamophobie « avec des organisations sexistes et homophobes

[1. Notons cette délicieuse entrée en matière pleine de lucidité précautionneuse : « J’ai vraiment hésité à écrire ce billet. Une militante féministe blanche, issu d’un milieu bourgeois, qui critique un meeting contre l’islamophobie, je vois bien l'écueil. »]» – si elles étaient seulement antisémites ça irait ?

Non pas qu’elle ait brutalement découvert la complexité du réel : elle ne reproche pas à l’UOIF sa défense acharnée du port de la burqa ou sa proximité avec des intégristes peu soucieux des droits des femmes, mais de s’opposer à l’avortement et, surtout, crime inexpiable, d’avoir soutenu La Manif pour tous, autrement dit de frayer avec Frigide Barjot, franchement libertaire à côté de Ramadan.

Ce sont sans doute les contradictions internes de l’intersectionnalité, baratin sociologique qui préconise la convergence des luttes de tous les dominés (homos, femmes, immigrés, et autres queers) contre le mâle blanc occidental.

Une des organisatrices du meeting s’agace des délicatesses de ces « pseudo-féministes » : « On demande toujours aux musulmans d’être irréprochables. » Argument ressassé : nous ne pouvons pas être coupables, puisque nous sommes victimes.

[...]

*Photo : DR.
Publié le 06 avril 2015 à 17:00 dans Politique Religion

vu sur : http://www.causeur.fr/npa-indigenes-republique-islam-islamophobie-32222.html

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Politique