Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

18 avril 2015 6 18 /04 /avril /2015 02:00

« Il faut s’assurer que les points de passage des frontières sont accessibles pour permettre aux demandeurs d’asile de présenter leurs demandes, sans avoir à escalader des clôtures. Nous sommes en train d’examiner la compatibilité de la loi avec la législation européenne. Nous allons voir ce qu’il se passe sur le terrain »

 

a osé déclarer une porte-parole de la dictature, Natasha Bertaud.

 

Les fédéralistes européens tentent d’empêcher les autorités espagnoles de maintenir les faibles mesures prises pour limiter l’invasion.

Les bureaucrates de Bruxelles affirment examiner la « compatibilité » des lois espagnoles et leur conformité avec les règles antieuropéennes de l’UE.

 

Le 26 mars dernier, les députés espagnols ont adopté un texte qui permet enfin aux militaires et policiers d’empêcher les attaques de criminels étrangers qui, « détectés sur la ligne de démarcation, lorsqu’ils tentent de franchir les éléments d’endiguement frontaliers pour traverser la frontière », peuvent être empêchés de pénétrer en Espagne.

 

Les attaques non seulement conduisent à la destruction des installations, mais s’accompagnent parfois d’agression contre les forces de l’ordre marocaines d’un côté et les forces de l’ordre espagnoles de l’autre.


Selon la dictature européiste, le simple fait de commencer à attaquer la frontière devrait conduire les criminels étrangers à être accueillis par l’Espagne.

Le commissaire européiste aux Affaires intérieures Dimitris Avramopoulos s’est prétendu « préoccupé par les rapports des ONG » sur cette saine pratique, mais n’a pas daigné s’intéresser aux conséquences sur les populations européennes, en matière sécuritaire, économique, culturelle, biologique de l’invasion.

Les enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla sont l’objet depuis plusieurs mois d’attaques de plus en plus violentes et de plus en plus massives de dizaines de milliers de délinquants étrangers qui violent régulièrement ainsi les frontières de l’Europe.

La position du gouvernement espagnol est pourtant loin d’être favorable au peuple espagnol et, au-delà, aux peuples européens : des bureaux ont ainsi été mis en place directement au Maroc pour déposer les prétendues « demandes d’asile ».

Plus de 16 000 criminels étrangers ont participé à 65 assauts contre la seule enclave de Melilla en 2014, deux fois plus qu’en 2013.
Environ 5 000 de ceux-là ont été acceptés en Europe après avoir attaqué nos frontières, recevant comme récompense pour leur viol nourriture, soins et hébergement gratuit.


Ces derniers jours, par mer, plus de 7 000 envahisseurs ont attaqué l’Europe.

 

vu sur : http://by-jipp.blogspot.fr/2015/04/lue-veut-empecher-madrid-de-lutter.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed:+blogspot/ojiPR+(Ma+France)

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration