Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

5 avril 2015 7 05 /04 /avril /2015 02:29
Laurent Obertone : Réflexion sur la « domestication » des européens
Laurent Obertone : Réflexion sur la « domestication » des européens

A l’invitation des éditions de Chiré, de la librairie Dobrée et de Breizh Info, Laurent Obertone était à Nantes mercredi dernier pour une conférence sur son dernier livre La France Big Brother ( éditions Ring ).

Après le succès de son livre enquête, » La France orange mécanique « , 200000 lecteurs, il s’est demandé pourquoi cela n’avait entraîné ni changement dans le traitement de la délinquance par les autorités politiques, ni révolte de la population. Sa réponse est que les français comme les européens se sont laissés domestiquer.

Il compare cette évolution à celle du chien, fruit de la domestication du loup. Comme on peut le voir dans le film » Le dernier loup » de JJ Annaud, ce dernier en liberté jouit de facultés exceptionnelles, comme l’acuité visuelle, un odorat très sensible, un grand sens de l’orientation, une intelligence de son milieu pour se nourrir, une sexualité adulte qui permet la survie de sa horde etc…

Au contraire, le chien devient dépendant de son maître qui le nourrit. N’ayant plus à lutter pour sa survie, il perd tout ou partie de ces instincts primaires. Il passe son temps à jouer. Sa sexualité n’a plus de rapport avec la reproduction de l’espèce. Il développe un attachement quasi maladif avec son propriétaire.

De la même façon , notre contemporain, baptisé » Monsieur Moyen » par l’auteur, s’est laissé enchaîné par la technologie et la course à la consommation. Il est coupé de la nature. En liaison quasi permanente avec les médias audiovisuels, il assimile leurs messages. Par peur de la solitude et de l’exclusion de la communauté, il n’ose plus contredire la pensée dominante.

C’est donc le règne de » Big Brother « , si bien décrit par George Orwell. Il n’est nul besoin d’un chef d’orchestre ou d’un complot. Une caste a accaparé les pouvoirs médiatiques, politiques et économiques.

Elle se reproduit par cooptation à travers des parcours types couronnés par l’Institut d’Etudes Politiques et quelques grandes écoles. En effet, pour réussir le postulant doit intégrer tous les éléments de cette idéologie même s’il n’en partage pas le contenu.

Comment sortir de cette situation? Laurent Obertone n’est pas très optimiste. Il pense que Monsieur Moyen se satisfait de la situation tant qu’on ne touche pas à son confort. Pour l’instant, seuls le terrorisme et l’immigration le font vraiment réagir.

Cependant, le développement d’internet permet de contester le discours de l’idéologie dominante. Cela ne suffira pas à renverser le système, car il a une grande capacité à assimiler les oppositions. De plus, les grandes mobilisations pacifiques, comme celles contre la dénaturation du mariage, montrent qu’elle n’obtiennent aucun résultat.

Crédit photo : breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.
vu sur : http://www.breizh-info.com/24728/actualite-societale/laurent-obertone-reflexion-sur-la-domestication-des-europeens/

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Société