Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

5 avril 2015 7 05 /04 /avril /2015 02:58
Les pouvoirs publics subventionnent 30 % des mosquées en France

La gauche nous bassine avec la loi de 1905 sur la laïcité. Elle en est la gardienne sourcilleuse et attentive à tout débordement. Mais comme à l’accoutumée, sa vigilance est sélective. Intransigeante lorsque le « débordement » vient de la religion chrétienne, elle tourne souvent la tête ailleurs lorsqu’il s’agit de l’islam.

...

Un article, celui-là dans le Figaro, et intitulé : « Enquête sur le financement des nouvelles mosquées » pointe le financement officieux, à hauteur d’un tiers, des constructions de nouvelles mosquées :

« Aujourd’hui, les maires sont les premiers bâtisseurs de mosquées, affirme Dalil Boubakeur, un sourire aux lèvres. L’ancien président du Conseil français du culte musulman (CFCM) pense avoir contribué à l’institutionnalisation de l’islam en France. Partout des mosquées sortent de ­terre. Quelque 150 projets sont lancés. Souvent marqués par le gigantisme.

Créteil vient d’inaugurer une mosquée cathédrale qui a coûté 5 millions d’euros. Avec le soutien de l’édile PS, Laurent Cathala. «Après la volonté divine, c’est grâce au député maire que le projet a réussi» , confirme le responsable Karim Benaïssa.

Un bail emphytéotique, une aide à la construction de 1 million, ainsi qu’une subvention annuelle de 100 000 euros, officiellement dirigées vers les activités culturelles : le maire a utilisé tous les moyens de financement dont il disposait. Sans enfreindre la loi de 1905, qui prévoit que la «République ne reconnaît ni ne subventionne aucun culte».

Imperceptiblement, en cinq ans, les élus locaux sont passés de la prudence, voire de la méfiance envers l’islam, à l’adoubement. Certes, des réticences persistent, ici et là, «mais cela s’améliore à vive allure», confirme le président du CFCM, Mohammed Moussaoui.

Les maires s’impliquent, avec parfois la volonté de mieux contrôler, mais aussi de récolter des voix qui pèsent désormais sur des scrutins serrés. Avec l’explosion des prix du foncier, l’octroi d’un terrain municipal se révèle décisif. Le bail emphytéotique est devenu l’outil principal du maire, même si les tribunaux administratifs sanctionnent parfois des loyers trop faibles, perçus comme un financement explicite du culte. Ce fut d’ailleurs le cas à Marseille ou Montreuil.

Depuis, les dispositifs s’affinent. Les mairies utilisent de surcroît les activités culturelles de la mosquée, parfois un simple salon de thé, pour verser des subventions.

Au total, les pouvoirs publics contribueraient ainsi à 30 % du financement des lieux de culte, selon une estimation du ministère de l’Intérieur. »

A la mairie de Paris, on a eu aucun scrupule à voter une subvention de … 1,3 million d’euros à l’association « Institut des Cultures d’islam ».

« C’est un institut à vocation culturelle donc hors loi de 1905″ nous dit la mairie de Paris ! Sauf que cet institut comprend également un lieu de culte ce qui pose la question de la séparation des Eglises et de l’Etat de la fameuse loi !

Il serait injuste de laisser croire que seule la gauche favorise le développement de l’islam en France en lorgnant sur les voix des musulmans aux élections locales. Alain Juppé est très en pointe dans ce domaine comme il l’est dans le domaine du mariage et de l’adoption gay.

Le projet de « Grande Mosquée de Bordeaux » d’une superficie de 7 000 m2 et pouvant accueillir 3 500 fidèles a fait couler beaucoup d’encre.

En conclusion, un toilettage de la loi de 1905 est sans doute nécessaire mais en attendant nous devons dénoncer le double jeu de la gauche et de certains maires de droite. Il est totalement anormal que ces aides à l’islam se fasse en douce sans que le peuple ait son mot à dire …

Source


En savoir plus sur http://lagauchematuer.fr/2015/04/02/les-pouvoirs-publics-subventionnent-30-des-mosquees-en-france/#kzs2Cex38Z8EP7kS.99

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions