Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

2 avril 2015 4 02 /04 /avril /2015 02:00
Projet Valls contre la ghettoïsation : construire massivement des HLM dans nos campagnes

En France nous avons un réel problème d’immigration de masse, depuis la fin des années 90 nous accueillons chaque année entre les clandestins et ceux recevant un visa plus de 450 000 personnes.

Une augmentation de l’ordre de 5 millions de nouveaux venus sur une très courte période. Déjà lors des élections législatives de 78, le Parti communiste Français pour une fois bien inspiré, déclarait de la bouche de Georges Marchais que la cote d’alerte immigrationniste était atteinte, il signifiait il y a de cela 35 ans que la France n’était plus en mesure d’accueillir de nouveaux migrants. C’est dire aujourd’hui le niveau élevé de celle-ci.

Indépendamment des qualités mais surtout des défauts des primo-arrivants, l’inconvénient d’un tel afflux de sous-socialisés entraîne un bouleversement démographique jamais connu par nos autorités. Ces gens malgré tout doivent être logés et nourris. Christophe Guilluy géographe de renom dans son dernier ouvrage « France périphérique » explique très bien les lieux d’habitation de nos immigrés éclairés.

Ainsi, avec raison il définit la métropole comme créateur de richesse et de dynamique, ces villes devenues globalisées entraînent de facto deux catégories de population tout en éjectant une.

Nos ouvriers, employés ou petits fonctionnaires français ont quitté ces grandes villes pour habiter soit dans les petites et moyennes communes de province soit dans des banlieues éloignés, que nos sociologues appellent « péri-urbain », laissant place aux cadres du tertiaire aux immigrés ou clandestins nouvellement arrivés.

Ces derniers sont 80 000 chaque année depuis 30 ans à venir en Ile-de-France, regroupés globalement dans les mêmes villes. Par conséquent et sans compter les naissances, des collectivités voir des départements entiers sont aujourd’hui bien plus étrangers que Français.

Si j’étais mauvais langue je pourrai dire qu’à l’instar du Kosovo, la Seine-Saint-Denis pourrait à terme devenir indépendante, puisque la France n’y est plus représentée.


En savoir plus sur http://lagauchematuer.fr/2015/03/31/projet-valls-contre-la-ghettoisation-construire-massivement-des-hlm-dans-nos-campagnes/#Hhdii4quqfAIGFbE.99

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration