Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

20 avril 2015 1 20 /04 /avril /2015 02:41
Valls présente un plan à 100 millions d'euros contre le racisme et l'antisémitisme
Plan de lutte contre le racisme ou la tyrannie idéologique

Ils ne seront donc satisfaits que lorsque nous ne pourrons plus rien dire et que nous aurons perdu la faculté même de raisonner.

Manuel Valls prévoit de garantir la sécurité des lieux de culte et de rassemblement juifs et musulmans. Ceux des chrétiens, ciblés par 80 % des profanations, ne sont pas concernés. L’égalitarisme à la sauce hollandaise a ses limites.

Composé de 40 mesures et soutenu par un budget de 100 millions d’euros sur trois ans, ce plan va mettre au pas fissa les horribles xénophobes que sont les Français.

« Le racisme, l’antisémitisme, la haine des musulmans, des étrangers, l’homophobie augmentent de manière insupportable dans notre pays », assène le Premier ministre avec son sens de la mesure habituel, ajoutant que « les Français juifs ne devaient plus avoir peur d’être juifs » et que « les Français musulmans ne devaient plus avoir honte d’être musulmans ».

En somme, seuls les épouvantables Français de souche, cette catégorie dont on nous rabâche qu’elle n’existe pas, devront continuer à culpabiliser et à faire profil bas. Peu importe qu’eux se fassent agresser ou insulter. La cathophobie est probablement une invention, elle aussi.

Ce que prévoit le plan de l'Etat pour lutter contre le racisme et l'antisémitisme

Ce plan comprend 40 mesures articulées autour de la justice, d'internet et de l'éducation. Voici ce qu'il faut en retenir.

  • Sanctionner plus efficacement

Tout d'abord, le gouvernement souhaite que la justice puisse sanctionner plus lourdement. "Les paroles, les écrits de haine, qu'ils soient racistes ou homophobes ne relèvent plus du droit de la presse mais du droit pénal avec des peines adaptées, a prévenu Manuel Valls. Le caractère aggravant du racisme et de l'antisémitisme pour un délit de droit commun sera, en outre, inscrit dans le droit pénal."

  • Renforcer le contrôle d'internet

"La passivité sur internet, c'est fini", a poursuivi le Premier ministre. Le plan prévoit la mise en place d'une "unité de lutte contre la haine sur internet". Selon Le Monde, elle serait "composée d’officiers de police judiciaire" et "sera chargée d’améliorer le signalement et le suivi des actes et des propos racistes et antisémites sur la toile".
Le gouvernement veut aussi obliger les hébergeurs de contenu à "disposer d'une représentation juridique en France", a prévenu Manuel Valls.

  • Mettre en place une campagne de communication

Enfin, les 100 millions d'euros prévus dans ce plan serviront notamment à financer une "grande campagne de communication", mais aussi des actions au niveau local, a précisé Gilles Clavreul, le délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l'antisémitisme. "Il y aura aussi 25 millions par an pour des politiques de lutte contre le racisme", dans le cadre de la politique de la Ville, a-t-il ajouté.

vu sur : http://www.info-contre-info.fr/societe/demagogie-france-sera-antiraciste-ne-sera-ne-sera-ca-lemploi-croissance-securite-faudra

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Politique