Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

4 juin 2015 4 04 /06 /juin /2015 00:59

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucun débat n’est possible sur l’islam tant que l’on continue à éluder les vraies questions de fond sur la vraie nature de l’islam et caresser les musulmans dans le sens du poil jusqu’à à en faire les enfants gâtés de la république auxquels tout est dû et auxquels on accorde toutes des concessions sons compter, leur accordant tous les privilèges dus à leur rang comme s’ils étaient les nouveaux seigneurs qu’il ne faut pas froisser. 

Ce n’est pas un retour à l’Ancien Régime qui est une insulte à la chrétienté, c’est le retour au monde des ténèbres qui glacerait d’effroi Attila.

Que ceux qui nous enfument avec leur islam de paix, de tolérance et d’amour nous disent en quoi l’islam l’est-il vraiment alors que ni sa définition littérale, ni ses dogmes, ni le Coran, ni les Hadiths, ni la Sira, ni son histoire, ni son présent épouvantable et cauchemardesque ne plaident en faveur de leur thèse ?

Doit-on se fier à la loyauté républicaine des musulmans alors qu’ils sont soumis totalement aux seules lois de l’islam qui ne tolèrent aucune dérogation « Et si vous leur obéissez [= aux polythéistes], alors vous êtes polythéistes » (Coran 6/121). ?

Un musulman républicain est comme un musulman moderniste, un égaré en dehors des voies d’Allah. Un impie, un mécru.

Pourquoi dit-on toujours un musulman qui se radicalise sans pour autant nous expliquer les mécanismes qui l’ont conduit à cet état de négation de la vie et de la violence extrême ?

Pourquoi un musulman qui se convertit au christianisme n’est pas un danger public et un non-musulman qui embrasse la voie de l’islam souvent à l’adolescence ou en situation de fragilité psychologique ou d’exclusion sociale se transforme en bombe humaine et devient l’ennemi public de la république ?

 

Pourquoi des jeunes des cités censés être le produit de l’école de la république se comportent en ses pires ennemis et sont les premiers à lui déclarer la guerre ?

Pourquoi ces jeunes qui n’ont jamais ou quasiment jamais ouvert le Coran dans leur vie et le jour où ils l’ont fait ils ont changé radicalement de comportement pour devenir des véritables fauves ?

Peu importe leur profil psycho-sociologique, leur degré de maturité intellectuelle, on ne doit établir nécessairement une corrélation entre leur lecture du Coran ou ce qu’on leur a lu ou on leur a fait lire et leur basculement dans la violence extrême.

Est-ce que le Coran a des effets néfastes sur le cerveau humain ? Est-il de la même famille que les drogues dures pour agir en tant que catalyseur de la violence ?

Pourquoi les cités-ghettos sont-elles un vivier pour les recruteurs du Djihad ? Pourquoi les prisons françaises sont un haut lieu de formation de l’extrémisme musulman alors que les détenus semblent faire une lecture toute innocente du Coran ?

Pourquoi des détenus qui ont renoué avec leur foi chrétienne se sont rangés des voitures et après leur incarcération et des musulmans qui auraient renoué avec leur foi en prison sont devenus des terroristes ou des semeurs des graines de la violence et de la haine dans les cités ?

Pourquoi l’Etat laisse des jeunes mineurs se convertir à l’islam sans y mettre de garde-fou et ne fait rien pour mettre le C.F.C.M. en face de ses responsabilités afin qu’il durcisse les conditions de conversion à l’islam ?

 

SOURCE

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions