Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

16 mai 2015 6 16 /05 /mai /2015 01:05
Un économiste d’HSBC : ‘ L’économie mondiale est comme le Titanic, un paquebot sans canot de sauvetage ’

Au cours de toutes les récessions depuis 1970, la Réserve fédérale américaine a réduit le taux de base d'au moins 5%. Il est désormais totalement impossible de mettre en œuvre ce genre de stimulus traditionnel.

Lors des précédentes crises, les reprises avaient permis aux décideurs fiscaux de refaire le plein de munitions, mais la reprise actuelle - aux États-Unis comme ailleurs - est caractérisée par un pénurie persistante de munitions. Et c’est un gros problème. »

Cette observation, c’est celle que l'économiste d’HSBC Stephen King a rédigée dans une note à l’attention de ses clients. Selon lui, l'économie mondiale est comme le Titanic, un paquebot sans canot de sauvetage : si une autre récession devait survenir, ce pourrait être une lutte réellement titanesque ('titanic', en anglais) pour les dirigeants politiques », estime-t-il.

D’après King, on ne peut pas parler de reprise économique : les taux d'intérêt américains n’ont pas été relevés, les déficits budgétaires n’ont pas été réduits et de plus en plus de gens sont dépendants des prestations sociales.

4 facteurs peuvent déclencher la prochaine récession, affirme King :

  • La hausse des salaires risque d’entamer les bénéfices des sociétés et de réduire la part de leur contribution au PIB américain. Les familles et les entreprises vont perdre confiance dans l'économie, et la bulle des marchés boursiers pourrait éclater, ce qui provoquerait l'effondrement du cours des actions.

  • Les institutions financières non-bancaires telles que les compagnies d'assurance ou les fonds de pension auront de plus en plus de mal à faire face à leurs futurs engagements. En conséquence, la demande de liquidité sera de plus en plus forte, ce qui poussera les gens à vendre leurs actifs à perte, provoquant ainsi une récession.

  • Les questions sur lesquelles la Fed n'a aucun contrôle, comme un possible effondrement de l'économie chinoise et de la monnaie chinoise. Les cours des matières premières pourraient aussi provoquer l'effondrement de l'économie de plusieurs pays émergents, de même que le dollar fort.

  • Mais la Fed pourrait aussi être à l’origine d'une nouvelle récession si elle décide de relever les taux d'intérêt trop tôt, et de répéter ainsi l'erreur que la BCE et la banque du Japon avaient toutes deux commise en 2011 et 2000 respectivement.

Express.be,

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Economie