Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

21 juin 2015 7 21 /06 /juin /2015 01:06

 

La crise et les restrictions budgétaires c’est pour les français mais surtout pas pour l’étranger qui a posé hier le pied sur le sol de notre pays. Lui il faut le choyer, le bichonner, le chouchouter, lui donner les fruits du labeur de l’autochtone. Rien n’est trop beau pour l’autre qui doit à terme remplacé l’indigène français qui est le mal. Il est franchouillard, il est beauf, il est raciste et antisémite, il est le nouveau diable du XXIème siècle. Il faut donc s’en débarrasser.

 

Nous apprenons un peu catimini, puisque ce genre de nouvelles ne doivent surtout pas être criés sur tous les toits et encore moins diffusés par les médias complices du pouvoir, que le gouvernement « a évoqué la création de 10.500 places d’hébergement supplémentaires, à terme, pour les migrants. L’essentiel de ces places devra être trouvé, en principe, avant la fin de l’année 2016. »

« Pour les réfugiés, tout d’abord, c’est-à-dire les migrants s’étant vus octroyer la protection internationale par la France, le gouvernement promet 5.000 places supplémentaires en deux ans. Des places en «logement accompagné», ce qui signifie que les intéressés bénéficieront d’un toit et d’un accompagnement social pour aider à leur insertion. S’y ajouteront encore 500 places dans des centres censés servir de sas, après le séjour en Centre d’accueil pour demandeur d’asile (CADA). »

 

« Pour les demandeurs d’asile en attente, le gouvernement promet par ailleurs 4.000 places supplémentaires, «selon des modalités à fixer d’ici à 2016»

« Reste le cas bien particulier des campements qui se sont installés dans la capitale ces derniers mois et que le gouvernement peine à résorber. En urgence, dans les 3 mois, le gouvernement promet de créer 1.500 places d’accueil pour ces migrants. Il s’agit officiellement d’une «mise à l’abri» pour «orienter ces personnes vers le dispositif le plus adapté». »

« Une chose est sûre: au total, ce sont 10.500 places que le gouvernement promet de créer en deux ans pour répondre à des situations diverses. »

 

Ces décisions sont totalement absurdes, depuis 30 ans chaque gouvernement sait qu’il faut arrêter l’immigration de gens non-assimilables, non-éduqués, sous-socialisés et sur-subventionnés. Pourtant nous continuons à les accueillir, pire nous augmentons les contingents. La haine du peuple de France est telle qu’il faut le remplacer au plus vite.

Source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration