Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

22 juin 2015 1 22 /06 /juin /2015 01:39

Dans le contexte du gel des actifs russes en France et en Belgique, si la Russie le décidait, elle pourrait causer plus de dommages à ces pays que l’inverse. Il y a actuellement près de 70 entreprises belges en Russie et encore plus d’entreprises françaises.
 
 
La réponse de Moscou à la décision de la justice belge prévoyant une saisie des actifs russes en Belgique s'est avérée d'une sévérité sans précédent.
 Moscou pourrait entreprendre des mesures exceptionnelles comme par exemple le gel des biens de l'ambassade de la Belgique en Russie.

Les entreprises belges en Russie
  La France et la Belgique ont des biens à perdre en Russie. 
Il y a près de 70 entreprises belges dans ce pays: le premier brasseur mondial, Anheuser-Busch InBev y possède 10 usines, le leader belge de la pétrochimie, Solvay, a une usine de production de polychlorure de vinyle dans la région de Nijni Novgorod, estimée à 1,5 milliard d'euros. 
Il y a également une usine de produits électrotechniques de l'entreprise Lamifil à Ouglitch (250Km au nord de Moscou), estimée à 850 millions d'euros et une usine de couvre-plancher laminé de l'entreprise Unilin estimée à 1,5 milliard d'euros, sans oublier les cinq complexes industriels du groupe verrier Glaverbel. 
De plus, un nombre important d'investisseurs belges ont placé leur argent dans le domaine pharmaceutique russe, ainsi que dans la production de chocolat et de matériels de construction.

Les activités commerciales françaises en Russie


Bien plus que leurs homologues belges, les Français sont très implantés sur le marché russe.
 La Société Générale est l'actionnaire majoritaire de la banque Rosbank ainsi que de sa filiale Rusfinance Bank. 
Elle possède également la totalité du capital des banques russes Delta Crédit, ALD Automotive et SG Insurance.
Une partie du premier constructeur d'automobiles national russe Avtovaz appartient à l'alliance Renault-Nissan qui est rentrée dans le capital de l'entreprise.
 Le géant automobile français a également une usine d'assemblage de voitures à Moscou. 
Le groupe Peugot-Citroen possède une usine dans l'oblast de Kalouga.
 Pour Danon, la Russie est le deuxième marché le plus important à travers le monde.
  Il y a encore beaucoup d'autres entreprises françaises en Russie: L'Oréal, Auchan, Yves Rocher, Leroy Merlin et Decathlon.
La Russie n'a, néanmoins, pas encore entrepris de mesures pour agir en réponse aux agissements de la France et la Belgique. 
Toutefois cela n'a pas empêché, Bertrand Chokrane, journaliste du Point de comparer le gel des comptes, dont ceux de l'agence Rossiya Segodnya, à la fermeture de l'AFP à Moscou.

"Cela relève malheureusement de l'absurdité de certaines décisions prises à l'encontre de la Russie depuis quelques mois maintenant. En effet, l'agence (Sputnik, ndlr) pourra continuer à diffuser des informations depuis la Russie par le net. C'est comme si la Russie décidait de fermer l'AFP à Moscou. C'est difficile, mais on y arrivera, à faire passer l'idée en France et en Europe, que la Russie est une solution et non un problème" a estimé le journaliste.

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans International