Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

13 juin 2015 6 13 /06 /juin /2015 12:08

 

"Nous ne voulons pas aller dans une région agro-touristique, nous voulons rester en ville."

C'est trop loin de la ville ! C'est pour cette raison qu'un groupe d'immigrés se sont révoltés contre leur transfert dans un site agro-touristique choisi par la commune comme structure d'accueil.

Cela s'est passé près de Sassari où les réfugiés se sont barricadés pendant des heures, sous le soleil, dans les deux cars qui les transportaient, et cela malgré que le préfet Salvatore Mulas, le questeur Pasquale Errico et le syndic Nicola Sanna se soient déplacés pour essayer de les convaincre que ce nouveau centre d'accueil était meilleur que le précédent (voir vidéo)

La campagne ne plait pas aux immigrés

Les immigrés, une centaine, étaient, avant, installés dans un centre d'accueil en Sardaigne à Santa Maria La Palma. De là ils ont été transférés sur un site d'agrotourisme privé dans la campagne, près de Sassari.

Ce choix n'a pas plu aux "réfugiés" qui ne veulent pas rester à la campagne mais demandent à être transférés dans un centre urbain. "Ils ne se rendent pas compte qu'ici, à Palmadula, ils seront mieux installés par rapport à l'endroit où ils se trouvaient avant. Le préfet et le questeur ont essayé de le leur expliquer" a rapporté le porte-parole de la questure, Paolo Meloni,  et pendant les pourparlers, on a réussi à décider une quarantaine d'entre eux de descendre du bus, poussés par la chaleur et la faim, mais les autres restent encore à convaincre".

Internet pour leur faire accepter ce changement

Les autorités ont proposé un véritable "contrat", mettant en avant non seulement les services proposés, mais aussi de réels bénéfices comme une connexion internet. "Dans cette structure d'accueil sur 2 étages, ils y a des salles de bains toutes neuves, une cuisine va être installée et mise à disposition, des télévisons vont être livrées et une connexion Internet installéea expliqué Meloni. [...]

"Peut-être que ces propositions - a poursuivi le porte-parole - les convaincront d'accepter ce centre d'accueil que, pour l'instant, ils refusent".......

 

Source 1  (Trad. D. Borer)

Source 2

 

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration