Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

25 juin 2015 4 25 /06 /juin /2015 03:40

VU sur : wikistrike.com

L'Etat Islamique frappe sa propre monnaie. Voici les premières pièces
Des pièces en or, en argent et en cuivre sont désormais utilisées par l'EI sur les territoires irakiens et syriens qu'il contrôle. Le groupe terroriste Etat islamique a mis en circulation sa propre monnaie, le "dinar islamique", qui vaudrait environ 139 dollars, rapporte le quotidien britannique The Telegraph. Les premières photos de cette monnaie ont été diffusées sur Twitter par un activiste hostile à l'Etat islamique demeurant dans la ville syrienne de Raqqa, occupée par les djihadistes.

On ne voit aucun billet mais des pièces en or, en argent et en bronze sur lesquelles figurent les inscriptions «Etat islamique» et «Califat», ainsi que le poids et la valeur de la monnaie.
L'EI a déclaré son intention de frapper ses propres pièces encore en novembre dernier. Selon Daech, cette monnaie vise à remplacer «le système monétaire tyrannique imposé aux musulmans» et à les libérer du «mercantilisme et de l'oppression économique satanique», autrement dit, s'affranchir du dollar américain.

Créé en 2006 en Irak, l'EI a proclamé en juillet 2014 un califat islamique sur les territoires irakiens et syriens sous son contrôle. Ce groupe qui compterait près de 30.000 combattants selon la CIA, poursuit son offensive.

L'Etat islamique rejette la notion de frontières et n'a pas de véritables institutions. Pourtant, il tente de s'imposer comme une entité musulmane légitime avec un hymne, un drapeau, une armée et désormais une monnaie.

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans International