Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

2 juin 2015 2 02 /06 /juin /2015 02:36
La liste noire: l'hypocrite étonnement des chancelleries européennes

Ces derniers jours, la presse est inondée de sourcils circonflexes, de sourires en coin et de fausses vapeurs. Autrement dit, les chancelleries européennes sont en plein émoi, ou tout au moins nous jouent un mauvais Vaudeville. Car en effet, O Ciel, elles semblent se retrouver dans le rôle du mari trompé qui apprend le nom de l'amant ... qui leur est connu depuis le début.

En d'autres termes, après avoir adopté leur liste noire contre les personnalités russes impliquées, selon les activistes qui ont établi cette liste, dans le conflit en Ukraine et le rattachement de la Crimée à la Russie, la Russie a annoncé qu'elle adoptait, elle aussi sa liste. Le temps a passé et maintenant chacun joue au mieux l'étonnement, s'insurgent et demandent des explications. Comme ils sont amusant ...

Ainsi, le Ministère russe des affaires étrangères, suite à l'adoption par l'UE d'une liste de personnes russes tombant sous sanction, a adopté une liste de 89 noms de personnalités européennes indésirables en Russie. Pendant longtemps, la Russie n'a pas voulu dévoiler les noms mis dans la liste, mais chacun pouvait obtenir ce renseignement le concernant au consulat de Russie dans son pays avant son voyage.

Pour autant, certains députés allemands, ne s'étant manifestement pas renseignés, se sont retrouvés bloqués à la frontière russe, apprenant sur place l'interdiction de séjour. Et ce faisant par la même une excellente opération de communication à peu de frais. La situation étant, officiellement, délicate et pour éviter ce genre de désagréments, les chancelleries européennes ont demandé à la Russie de leur transmettre par courrier diplomatique la liste des noms, afin que ces personnes en soient prévenues et soient confrontées à cette situation à l'avenir. Ce que la Russie a fait. Et immédiatement, des "fuites" ont eu lieu dans la presse européenne.

Et maintenant, les chancelleries de ne pas comprendre sur quel fondement la liste a été adoptée, quels sont les recours, comment le choix a été motivé et où est inscrite la motivation au cas par cas. Bref, elles oublient qu'il s'agit d'une réponse équivalente, tant en fondement qu'en justification. A la différence prêt, que la Russie n'utilise pas cette technique pour écarter du marché des entreprises concurrentes.

Bref, alors qu'elles étaient au courant depuis un an de l'adoption de cette liste, dont elles ont elles-mêmes demandé la communication, elles jouent maintenant la surprise, après en avoir organisé la fuite dans la presse. Et pour la cerise sur le gâteau, D. Gudkov, le pseudo-député russe, je dis "pseudo" car il réside de manière permanente aux Etats Unis depuis presque un an, s'est adressé au Ministère des affaires étrangères russe pour demander des explications.

Le ridicule ne tue pas. Pour preuve, nos hommes politiques sont toujours vivant. Nous vivons une époque formidable!

Publié par Karine Bechet-Golovko

SOURCE

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans International