Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

9 juin 2015 2 09 /06 /juin /2015 02:49

Les faillites bancaires sont des événements dramatiques pour les épargnants, et pourtant pas si rares si on regarde l’Histoire récente des faillites bancaires. Depuis 2000, pas moins de 543 banques ont fait faillite aux USA dont 140 pour la seule année 2009. En 2015, année ou tout va bien mieux (ironique), nous avons 5 banques en faillite en europe et 4 aux USA.

Plutôt que de vous donner mon avis personnel sur la situation des banques, exercice très risqué en ce moment compte-tenu du contexte, je vous propose une revue de presse qui vous permettra de vous faire une opinion de la situation réelle des banques, et plus particulièrement les banques européennes et françaises. Bien entendu, vous n’entendrez pas parler de faillites bancaires en France, et encore moins des risques de faillite car, c’est bien connu, nos médias français sont tous indépendants des grands groupes internationaux (c’est ironique bien sûr !). Heureusement, tous les médias ne sont pas muets, nous avons encore une partie de la presse écrite libre et ça mérite d’être souligné !

Plusieurs banques européennes font faillite !

Voici le contenu de la [revue de presse] que j’ai préparé pour vous(Sources fiables uniquement)

 

Portugal : les vies brisées des petits épargnants de Banco Espirito Santo[BOURSORAMA]
PORTUGAL- Tiens donc ! Et pas un mot dans les médias TV ! Le Portugal, ce n’est pas un pays du tiers monde tout de même, beaucoup de retraités français y passent leur retraite ! Pourtant, voici ce qu’on pouvait lire en juillet 2014 dans Le Monde :

La principale banque du Portugal dément tout risque de faillite [LE MONDE]
PORTUGAL- Bizarre, on pouvait pourtant y lire « Les épargnants peuvent être tranquilles » en caractères gras ! Le résultat est peut-être rassurant pour la BCE… mais pas pour les épargnants !

Le Portugal va recapitaliser la banque Banco Espirito Santo [LE MONDE]
PORTUGAL/FRANCE – 1 mois plus tard, on apprend que le Crédit agricole possède 14.6% du capital de la banque en question et que le « Crédit Agricole est en difficulté » ! Mais bien sûr nous sommes rassurés, car la BCE veille à la stabilité du système financier. A suivre donc…

 

L’Autriche menacée du défaut d’un de ses Länder [LA TRIBUNE]
AUTRICHE -On y apprend que la banque nationalisée Hypo Groupe Alpe Adria est en grande difficulté, et risque d’entraîner tout le secteur bancaire autrichien avec elle. Voici un autre article du monde qui vous explique le méli-mélo ! 2 petits articles en Français, mais ils ont le mérite d’exister.

L’Autriche cherche comment sortir du désastre de la banque Hypo Alpe Adria [LE MONDE]
AUTRICHE – La situation n’est donc pas très brillante en Autriche en 2015. Mais si c’était uniquement le secteur bancaire Autrichien qui était en difficulté :

 

Début de panique bancaire en Andorre (6 médias)

 

La 4e banque d’Andorre secouée par un scandale de blanchiment[BOURSORAMA]
ANDORRE -Comme toujours, lorsqu’une banque est en difficulté, on va dire que c’est la mafia qui est en cause, rappelez-vous Chypre ! C’est plus simple pour tout le monde. Les épargnants vont tout perdre à cause de la mafia, qu’elle soit russe (Chypre) ou chinoise (Andorre). Je ne sais pas s’il y a une importante communauté chinoise en Andorre, mais elle a bon dos, surtout que l’info vient de New York. Çà ne vous rappelle pas une fameuse affaire Kerviel ?

Andorre menacée par une crise bancaire de grande ampleur [LA TRIBUNE]
ANDORRE -La Banque Privé d’Andorre est en difficulté et on apprend également que la banque centrale d’Espagne a pris le contrôle de la filiale espagnol de la BPA

 

duesselhypAucune vidéo disponible en Français

 

German rescue fund takes over Duesselhyp bank after Heta problems[REUTERS]
ALLEMAGNE - Là, on se rapproche du cœur de l’Europe et bizarrement il est difficile de trouver un article en Français, encore moins une vidéo. Il s’agit d’une banque locale allemande DüesselHyp en difficulté  qui a été reprise par la fédération des banques privés allemande (BdB). Le lendemain, nouvelle dépêche de Reuters pour rassurer, l’équivalent de l’AFP :

UPDATE 2-Germany says DuesselHyp rescue is isolated case [REUTERS]
ALLEMAGNE -Alors, on est rassuré, pas la peine de prendre le temps d’écrire encore un article qui fait peur aux épargnants, le cas est « isolé ». Mais au fait ! Si les banques ne sont pas systémiques, pourquoi  tombent-elles les unes après les autres ? Bien entendu, les médias en France se sont empressés de relayer cette dépêche, mais pas toujours la précédente ! On appelle ça FILTER l’information ! Voici un article en
allemand retraduit.

Düsselhyp , première victime de la banque autrichienne [LES ECHOS]
ALLEMAGNE -Finalement, on trouve 11 petites lignes dans les Echos ce matin. Rassurez-vous
 la banque est maintenant sauvée… On est rassuré.A suivre…

 


Banco Madrid, la filiale de la banque andorranne BPA, dépose son bilan (Euronews)

 

Banco Madrid ne sera pas sauvée de la faillite [EURONEWS]
ESPAGNE - L’Andorre, c’est un petit pays, mais l’Espagne, ça devient plus sérieux non ? Ouf, finalement tout va bien, Banco Madrid, c’est la filiale de la BPA, rappelez-vous, la banque accusée de blanchiment ! Résultat, on apprend dans cet article que finalement « le fonds de restructuration du secteur bancaire ne viendra pas au secours de Banco Madrid« . Par chance, la banque n’est pas systémique et on pourra rendre les dépôts des 15 000 clients de cette petite banque jusqu’à 100 000 euros. Pour ceux qui avaient plus, dommage, et bien fait pour la mafia ! En attendant, pour ceux qui ont leur garantie, retrait maximum de 2 500 euros par semaine… Si c’est garanti, alors pourquoi brider les retraits ? A suivre donc…

Une banque espagnole en faillite et taux négatifs en Europe [LE CONTRARIEN]
ESPAGNE -La BPA n’est pas une banque « systémique » selon l’article, on est donc rassuré. Mais attendez, une banque en Andorre tombe entrainant une filiale espagnole dans sa chute, ça répond à quelle dynamique, si ce n’est systémique ?

Attention, un vent de faillites bancaires souffle en Europe [GOLDBROKER]
GRECE - Vous me direz « Oui mais Goldbroker vend de l’or » ! C’est vrai ! Mais c’est surtout un excellent site qui fait intervenir des experts internationaux du marché des métaux précieux et je vous invite à lire leurs articles, tout comme le Contrarien matin, car ce sont des éléments factuels que vous ne trouverez pas dans des journaux liés au monde de la finance. Notons que c’est un des seuls articles qui parle de ces faillites bancaires. Cet article nous révèle également que les banques grecques sont elles aussi en difficulté.

Vous ne trouverez cette info ni à la TV, ni dans les journaux financiers

Bon, je pourrai continuer comme ça toute la journée, les articles ne manquent pas et vous avez compris le principe, l’info est là (AFP et Reuters), mais vous ne trouverez cette info ni à la TV, ni dans les journaux financiers ! On optera certainement pour un petit oublie de leur part !

Bilan de ce début d’année 2015 :

PORTUGAL – BANCO ESPIRITO SANTO (EN FAILLITE)
AUTRICHE – HYPO ALPE ADRIA (EN FAILLITE)
ANDORRE – BANQUE PRIVE D’ANDORRE (EN DIFFICULTE)
ESPAGNE – BANCO MADRID (EN FAILLITE)
ALLEMAGNE – DUSSELHYP BANK (SAUVÉE PAR LA BDB)

Des fuites de capitaux hors d’Europe !

Maintenant voyons ce qui se passe en Europe. Voici 2 articles qui parlent de la fuite des capitaux hors de la zone euro :

L’euro victime d’une fuite de capitaux exceptionnelle [LES ECHOS]
FUITE DE CAPITAUX - Moi qui croyait que les investisseurs affluaient vers l’Europe après une chute de l’euro et une compétitivité retrouvée ! Et pourtant cet article fait la une des Echos. En tout cas c’est un article qui n’a pas vraiment circulé dans les médias mais qui fait l’objet d’un démenti en temps réel ou presque :

Fuite des capitaux hors de la zone euro : info ou intox ? [BOURSORAMA]
FUITE DE CAPITAUX – Info ou intox ! Finalement nous avons un expert « reconnu » (un journaliste quoi !) qui vient vite éteindre l’incendie. Ce journaliste vient vite contredire l’article des Echos (ci-dessus) en prenant soin de citer l’origine de l’incendie (technique classique) et nous dit que  « oui, mais non« , pour ensuite conclure par « L’alarme de la fuite des capitaux au second semestre 2014 pourrait avoir sonné pour rien« . Pas de commentaire, circulez, y a rien à voir ! Étonnant timing puisque les articles ont été écrit l’un après l’autre à quelques heures d’intervalle ! Certainement une pure coïncidence et un journaliste très très rapide et motivé, d’autant qu’il n’écrit qu’un ou 2 articles par an ! On regrettera simplement que ce ne soit pas écrit par un économiste reconnu !

En cas de crise, les banques pourront-elles prélever les dépôts !

Bien sûr, ce titre inquiète, mais surtout, ne vous inquiétez pas, tout va bien. Si Challenges a écrit cet article, c’est simplement pour se rendre intéressant (ironique) !

En cas de crise, les banques pourront prélever les dépôts des épargnants (Les représentants de l’Union européenne ont décidé de mettre à contribution les épargnants à partir de 2016.) [CHALLENGES]
BIG RESET DE VOTRE PATRIMOINE - Ça c’est ma meilleure, moi qui croyait que l’Europe est une institution qui n’est là que pour défendre l’intérêt des peuples européens ! Imaginez maintenant si on expliquait sur une chaîne de grande écoute, ce qu’est exactement la 
directive BRRD, celle qui sera appliquée en cas de faillite d’une banque en Europe. Voici quelques explications supplémentaires. Merci à Challenges pour son article !

Prenez le temps de bien lire, vous ne rêvez pas, maintenant, si une banque fait faillite, ce n’est plus l’état qui est en première ligne, mais vous !

Les actionnaires sont en première position, bien entendu, mais ils auront tout perdu de toute manière, et ensuite, ce sont les déposants qui seront mis à contribution. Mais bien sûr nous sommes rassurés par le fond de garantie des dépôts qui sauvera notre épargne. Problème, les banques françaises pourraient moins contribuer au fond de garantie des dépôtsLes banques européennes auraient-elles des problèmes de liquidités ?  C’est un peu comme si un assureur proposait à un assuré de réduire sa prime d’assurance alors que son risque augmente de manière très importante ! Vous avez bien compris, vous, épargnant, vous êtes maintenant en première ligne, il va falloir avoir un peu de chance pour choisir la bonne banque ! Sauf bien sûr si j’ai mal interprété la toute nouvelle directive et que mes confrères aussi, et que finalement cette directive n’est là que pour le bien du peuple européen dans son ensemble ! Ce n’est certainement rien, passons !

La chasse au cash lancée !

CONTRÔLE DES FLUX - Le sujet est un peu moins sensible mais tout aussi révélateur de l’état d’esprit des banques, pardon du gouvernement ! Avant, dans l’ancien temps, il n’y avait pas de banque, les salaires étaient versé en cash jusque dans les années 70. Le contrôle de la monnaie était fait par les pays et dans l’intérêt des peuples. Du chômage, on augmentait la masse monétaire !

Aujourd’hui, les banques ont pris toute la place avec un grand succès et les désordres financiers se succèdent. La nouvelle trouvaille a été de permettre aux banques de financer les états avec intérêts ! Là je dis BRAVO ! Donc maintenant, les banques contrôlent les états via les dettes, la politique via la BCE, et donc le peuple ! Plus rien n’est possible sans banque, sans système bancaire, sans système financier et sans uneDETTE COLOSSALE ! Moi, entrepreneur, et vous salariés, nous travaillons de plus en plus chaque année pour payer LA DETTE… Ça ne vous fait pas penser à une méthode potentiellement mafieuse d’asservissement ça ? Tu as une dette, donc tu bosses pour moi jusqu’au remboursement, mais comme elle ne sera JAMAIS remboursée cette dette !!! NON, je m’égare. Le sujet de la construction Européenne et de la construction de la dette des pays par le système bancaire est bien trop vaste et polémique pour être traité ici, nous y reviendrons plus tard si vous le voulez bien.

 

Protégez votre épargne, il y a urgence !

Source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Economie