Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

30 juin 2015 2 30 /06 /juin /2015 03:53

A la lumière du terrible attentat en Isère, une phrase prononcée par Manuel Valls durant un récent colloque sur l’islam, m’est revenue en mémoire. A l’époque, cette phrase m’avait choqué mais aujourd’hui elle apparait comme irresponsable ! Cette phrase, rapportée dans cet article de Libération,  est la suivante :

« Si nous faisons la démonstration que l’islam, sous toutes ses formes, est compatible avec la démocratie, la laïcité, l’égalité hommes-femmes, nous gagnerons une bataille idéologique majeure ».

Cette affirmation est l’exemple-type de la phrase de meeting qui n’aurait pas dû trouver sa place dans un colloque soi-disant sérieux tenu à l’Assemblée nationale. Elle appelle plusieurs remarques :

1 – Quelle démonstration ? Par qui ? Pour convaincre qui ?

Essayons-nous au commentaire de texte : « si nous faisons … » Qui est ce nous ? Il s’agit probablement du parti socialiste qui donc, doit faire la démonstration de la compatibilité de l’islam avec la République et ses valeurs …

Je comprends qu’il s’agit d’éduquer le peuple, de lui démontrer – à ce demeuré qui, en majorité, est angoissé par la montée de l’islam – qu’il a tort ! Je comprends surtout que pour le PS, il n’est pas question de demander quelque effort que ce soit aux musulmans, de leur imposer quelque contrainte que ce soit pour rendre l’islam compatible avec nos valeurs.

Quand le peuple ne suit pas … Il faut changer le peuple !

Je préfère la position de Nicolas Sarkozy qui veut faire naître un islam de France, au lieu d’accepter « l’islam en France« . C’est à l’islam de se conformer aux lois de la République, pas à la République de s’adapter aux pratiques de l’islam.

 
 

2 – « Sous toutes ses formes » … Vous êtes sûr ?

On ne peut pas accepter du premier ministre, un tel discours ! Si on peut admettre que la majorité des musulmans vivant en France ont une pratique de l’islam compatible avec la République, que penser du mouvement salafiste qui progresse en France ?

  • Le salafisme (voir les principes du salafisme dans Wikipedia) est-il compatible avec la démocratie alors qu’il inspire les mouvements terroristes qui nous menacent ?
  • Le salafisme djihadiste se refuse à limiter l’action religieuse à la prédication et fait du djihad armé le cœur de son activité. Est-ce admissible dans notre démocratie ?
  • Le salafisme est-il compatible avec la démocratie et la laïcité alors qu’il rejette toute influence occidentale en particulier la démocratie et la laïcité !
  • Toutes les tendances de l’islam reconnaissent-elles l’égalité hommes-femmes ?

 

Après l’enchainement des attentats islamiques en France, et ailleurs, le parti socialiste va avoir beaucoup de mal – même avec l’aide de sa presse aux ordres – de « démontrer » la compatibilité de toutes les tendances de l’islam avec les valeurs de la France !

3 – Vous avez dit « bataille idéologique » ?

« nous gagnerons une bataille idéologique majeure ! » C’est un aveu explicite, confondant : l’acceptation de l’islam tel qu’il est est une bataille idéologique pour les socialistes ! Qui plus est, cette bataille est qualifiée de majeure !

Monsieur Valls, n’ayez pas peur des mots ! C’est plus une bataille électoral  qu’idéologique dont il s’agit ! Le PS a perdu l’électorat ouvrier qui s’est réfugié chez Marine Le Pen. Il souhaite flatter l’électorat musulman qui avait massivement voté pour Hollande en 2012. Mais cette bataille a toutes les chances d’être perdue :

  • Le vote du mariage gay et la promotion de la théorie du genre à l’école ont fortement perturbé l’électorat musulman,
  • Par ailleurs, il n’est pas certain que les musulmans bien intégrés voient d’un bon oeil ce laxisme vis à vis des mouvements extrémistes de l’islam. Si un jour les Français (de souche) se révoltent, ils seront les premières victimes.

C’est la raison pour laquelle les critères de naturalisation ont été largement assouplis.

Il faut du sang neuf pour voter à gauche !

Source 

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Société