Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

9 juillet 2015 4 09 /07 /juillet /2015 01:47

 

fm1.si

Des explosifs, des grenades, des détonateurs, des pains de plastic ont été volés dans un site militaire de Miramas près de Marseille.

Attaque terroriste ? Grand banditisme ? Loup solitaire sans rapport avec l’islam ? Tu parles Charles…

Europe 1 annonce que 180 détonateurs, des dizaines de pains de plastic ont été dérobés dans un dépôt de munitions de l’armée de terre, à Miramas, dans la nuit de dimanche à lundi, et ajoutons les grenades.

Europe 1 encore précise que des individus sont entrés dans l’enceinte d’un important dépôt de munitions de l’armée, et qu’ils sont repartis avec de nombreux détonateurs et des quantités importantes d’explosifs.

Les 180 détonateurs de type électroniques et pyrotechniques, les 10 pains de plastic, la quarantaine de grenades ne sont pour l’instant que les premières estimations : l’inventaire est toujours en cours.

Huit bâtiments visités

Le site de Miramas est une grosse plateforme logistique de l’Armée de Terre de stockage de matériel et de munitions pour les opérations extérieures, « les Opex » en Afrique.

 

il y a des dizaines de bâtiments, isolés les uns des autres par mesure de sécurité, sur une zone de 250 hectares, entourés par deux rangées de grillages, et bien entendu sans aucune caméra de vidéosurveillance : il n’y a pas de danger terroriste en France, le premier ministre ne cesse de le rappeler.

Bande de pieds Nickelés. Les Français sont bien protégés…

Le site n’était gardé que par une poignée de gardiens et les militaires qui dorment sur place. C’est à dire rien. Les malfaiteurs sont repartis en perçant et soulevant le grillage, un jeu d’enfants djihadistes.

La piste terroriste

Ce mardi matin les enquêteurs craignent qu’il s’agisse d’une attaque terroriste en préparation, même si la piste du grand banditisme n’est pas écartée.

Et comme on le devine, les individus étaient bien renseignés. Ce sont des militaires ou anciens militaires et qui connaissent bien les lieux.

La section de recherches de la gendarmerie nationale de Marseille et l’Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN) sont en charge du dossier a indiqué le procureur Brice Robin.

Le ministère de la Défense a demandé mardi une évaluation « sous quinzaine » de « la protection de l’ensemble des sites militaires de stockage de munitions ».

Ils dormaient, au ministère de la Défense, où ils récupéraient leurs RTT ?

Selon Frederic Vigouroux, le maire de Miramas, ce sont peut-être 260 détonateurs et une plus grande quantité de grenades qui auraient été volés.

Souvenons-nous pour la forme qu’un certain Yassin Salhi, 35 ans, a tenté de faire exploser l’usine chimique “Air Products” à Saint-Quentin-Fallavier le 26 juin dernier. Qu’il a décapité un homme, son ex patron et planté sa tête sur un grillage avec des drapeaux de l’Etat islamique. Qu’il a envoyé les photos à l’Etat islamique. Qu’il a crié “Allahou Akbar” durant sa détention, mais rassurez-vous, « on ne peut pas perdre cette guerre parce que c’est essentiellement une guerre de civilisation,” a déclaré votre premier ministre…

Tous des Charlots. Du grand n’importe quoi. Et ça donne des leçons au monde entier. Votez socialiste qu’on vous dit, c’est bon pour le Flanby…

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

- See more at: http://www.dreuz.info/2015/07/07/boum-ya-dla-joie-important-vol-de-grenades-et-dexplosifs-dun-site-militaire-a-marseille/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29#sthash.UHpsCxNg.dpuf

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Faits Divers