Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

27 juillet 2015 1 27 /07 /juillet /2015 01:35
La construction du parc cathare  serait une victoire totale pour les investisseurs musulmans

SOURCE  Le blog de Christine Tasin

Madame Tasin, dans son article consacré au futur parc d'attraction consacré aux cathares, dit :

« Il faudrait, en sus, que les monarchies arabes financent nos parcs d’attraction, histoire non seulement de gagner encore plus d’argent sur le dos de nos concitoyens mais surtout d’avoir la main sur notre héritage et notre histoire ».

Il me semble que les intentions des investisseurs musulmans sont sournoises.
Car les Cathares et les Templiers n’ayant rien en commun, pourquoi ces investisseurs veulent-ils les réunir dans un même parc d’attractions, sans y ajouter d’autres ordres ou courants religieux de cette époque ?
Les Templiers et les Cathares ont cependant en commun d’avoir été persécutés et vaincus par l’Eglise Catholique.
(Ce n’est pas tout à fait vrai dans le cas des Templiers, mais j’y reviendrai).

Créer un parc d’attraction avec pour thème des ordres ou des groupes religieux contre lesquels l’Eglise Catholique a lutté (ou est réputée avoir lutté) n’est pas un choix innocent. Le choix de ces investisseurs musulmans permet de présenter le catholicisme sous un mauvais jour à la jeune génération française qui fréquentera ce parc d’attractions.

J’imagine les enfants accueillis à l’entrée du parc par une statue à l’effigie de l’Abbé Arnaud Amaury, une énorme croix dans une main, une épée tranchante dans l’autre, hurlant grâce à un haut-parleur:
« Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens ». (1)


L’autre attraction principale pourrait être une reconstitution du bûcher sur lequel a été brûlé Jacques de Molay, le grand maître de l’ordre du Temple, sur ordre du roi de France Philippe le Bel. Mais comme il faut bien enfoncer l’Eglise Catholique, l’on expliquera aux enfants que c’est le Pape Clément V qui a fourni les bûches, alors que le Pape a tenté de protéger les Templiers.

Je vois d’ici la tête des enfants musulmans, quand ils vont découvrir que les Templiers étaient aussi un ordre marial, dont la Sainte Patronne était une représentante du sexe maudit, bref une ispisse di counasse. Les membres de cet ordre religieux et militaire ôtaient leurs heaumes et rengainaient leurs épées pour s’agenouiller devant la statue d’une femme, alors qu’en islam, il suffit qu’une femme, un âne ou un chien passent devant un homme qui prie pour annuler sa prière !
Et puis s’agenouiller devant une statue, ce n’est pas de l’idolâtrie en islam ?

Les Cathares vont eux aussi déstabiliser les petits musulmans, car les Cathares étaient contre les rapports sexuels. Y compris entre époux. Ils pensaient que le mariage était une sorte de bénédiction de la fornication. Cette manière de voir est déjà insolite pour les catholiques, alors imaginez le choc pour les jeunes adeptes d’une religion fondée par un obsédé sexuel.
Il promet, ce parc d’attractions !

Quel est l’intérêt pour les musulmans, qui ont horreur de la croix, dont ils interdisent le port dans tous les pays où ils le peuvent, de construire un parc d’attractions où il y aura des croix partout ? Peut-être parce-que ces croix voisineront avec des épées, des bûchers, des tribunaux d’inquisition, des malheureux soumis à la torture…


L’autre avantage est que les Templiers et les Cathares offrent tous deux la possibilité d’évoquer les Croisades, qui seront présentées comme une sorte de jihad de mécréants:
– Les Templiers ont participé aux croisades car ils assuraient, entre autres, la sécurité des pèlerins qui se rendaient en Terre Sainte
– Les Cathares ont subi deux croisades chargées de les ramener au catholicisme, et à les condamner au bûcher en cas de refus

La construction de ce parc serait une victoire totale pour les investisseurs musulmans : les deux thèmes ne sont pas choisis au hasard, car dans les deux cas, nous retrouvons tout ce qui peut horrifier les jeunes visiteurs du parc, les dégoûter du christianisme, et en faire des proies facile pour l’islam.

Car gageons que jamais un parc d’attractions ne permettra aux enfants français de voir des reconstitutions de la bonne soixantaine d’attaques nocturnes et autres expéditions militaires que Mahomet a livrées, égorgeant ceux qui avaient refusé la conversion à l’islam, violant leurs femmes et leurs filles, pillant leurs biens, annexant leurs terres, et vendant leurs enfants comme esclaves.

Et comme une bonne partie des Français sont athées, ils ne verront pas l’intérêt de défendre l’Eglise Catholique contre les investisseurs mahométans.
Les chrétiens de gauche à échine courbée ne verront pas la nécessité de protester que Jésus n’a pas persécuté ni brûlé qui que ce soit, ni recommandé à quiconque de le faire. Ils ne souligneront pas que l’Eglise Catholique a reconnu ses erreurs depuis belle lurette, s’en est humblement excusée à plus d’une reprise.

Ensuite il y a les chrétiens de droite, qui pourraient émettre des protestations, auxquelles on leur répondra que ce n’est qu’un parc d’attractions, et qu’il ne faut pas en faire tout un plat.
C’est un peu comme les défilés « artistiques » de Maures qui ont lieu chaque été dans des villes françaises: nous ne sommes pas supposés nous offusquer d’assister à des défilés d’envahisseurs musulmans de sinistre mémoire, habillés en jihadistes du temps jadis, car c’est juste une manifestation « artistique » et « ludique ».

Quant aux « cathos-tradi », qui eux en revanche possèdent une solide colonne vertébrale, ils ne pourront pas faire entendre leur voix car ils sont estampillés « intégristes ».
La France est un pays où un chrétien qui est contre l’avortement et qui assiste à la messe en latin récolte le même qualificatif qu’un musulman qui coupe des têtes, vend des captives et viole des fillettes.

Je suppose que les enfants musulmans seront ravis de fréquenter ce parc d’attractions, où des arguments leur seront fournis, dans la joie et l’allégresse, pour humilier leurs camarades de classe catholiques, ou issus d’une tradition catholique. Plus les Français de souche européenne seront rabaissés, moins ils pourront défendre leurs racines, leur identité, leur héritage culturel et la mémoire de leurs ancêtres. Plus la France sera vilipendée et déchristianisée, et plus l’islam aura un boulevard devant lui. Nous ne devrions plus nous étonner du nombre croissant de conversions à l’islam.
Ajoutons à cela que l’étude du christianisme médiéval sera bientôt facultative dans les écoles françaises: ce sera au professeur de décider s’il souhaite l’enseigner à ses élèves ou pas. Donc au lieu d’apprendre l’histoire du christianisme à l’école avec des professeurs diplômés, les enfants français l’apprendront dans des parcs d’attractions financés par des nababs mahométans.

Ça ne me gêne pas que des étrangers investissent leur argent en France, mais il faut que l’opération soit dans l’intérêt de la France.Ça ne me gêne pas que ces étrangers gagnent facilement de l’argent grâce à leur investissement, du moment que l’activité choisie est légale en droit français.
Ce qui en revanche me gêne beaucoup, c’est de voir des étrangers, musulmans de surcroît, oeuvrer pour caricaturer l’histoire de France, et présenter l’Eglise Catholique comme une entreprise de crime, de terreur et de « jihad » chrétien. Les musulmans semblent croire qu’en salissant les autres religions, ils pourront blanchir l’islam.
________________

(1) Il n’est pas prouvé que l’Abbé Arnaud Amaury ait vraiment dit cette phrase (qui est parfois attribuée à Simon de Montfort).

Eva 

SOURCE

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Société