Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

17 juillet 2015 5 17 /07 /juillet /2015 12:27

 par Dihya Dalila DeBejaia

 

Les musulmans disent que le coran est la PAROLE d'ALLAH et qu'il est exempt d’erreur .
il existe de multiples erreurs dans le Coran qui prouvent qu'il ne vient pas de Dieu comme le prétendent les pauvres musulmans


voici quelques exemples:

1/ Noé et son arche,
Nous avons déjà parlé du Déluge. Il s'agit d'un mythe sumérien apparu entre le XXIXe siècle avant JC et le XVIIIe siècle avant JC.
Dans le Coran, nous voyons Noé fabriquer son arche avec des clous :
« Nous le portâmes sur un objet de planches et de clous » (Sourate 54, 13)
En fait, l'age du fer ne commencera qu'au XIIIe siècle avant JC au Moyen-Orient. Noé ne pouvait donc pas fabriquer de clous 500 ans avant que le minerai de fer ne soit utilisé.
Cela est confirmé par la découverte de vaisseaux contemporains au mythe de Noé. Seules des chevilles de bois et des ligatures végétales étaient alors employées pour construire les bateaux .
PREUVES QUE LE CORAN N'EST PAS DE DIEU : SES ERREURS HISTORIQUES
Barque funéraire de Khéops qui date du XXVe siècle avant JC (musée de la Barque, pyramides du Caire). Elle ne possède aucune
pièce métallique, ni en bronze, ni naturellement en fer. Jamais aucun vaisseau n'en possédera ...avant le Moyen Âge !

Il s'agit donc d'un anachronisme du Coran. C'est peu de chose, mais cela contredit la croyance musulmane dans le caractère parfait du Coran.

 

2/ Le patriarche Joseph aurait été vendu 20 drachmes d'argent.
- Selon le Coran, Joseph aurait été vendu pour 20 drachmes d'argent :
« Ils le vendirent à vil prix, pour quelques drachmes comptées. » (Sourate 12, 20 ; traduction Muhammad Hamidullah).
En fait, le patriarche Joseph, s'il a réellement existé, a vécu au XVIIIe siècle avant JC, au moment de la prise du pourvoir des Hyksos en Egypte du Nord. Or, la première drachme n'a été frappée que mille trois cents ans plus tard par les grecs.
Aucune pièce de monnaie n'a été trouvée avant le Ve siècle avant JC : l'anachronisme du Coran est ici de 1300 ans.

PREUVES QUE LE CORAN N'EST PAS DE DIEU : SES ERREURS HISTORIQUES
Drachme d'argent de Corinthe. C'est l'une des premières drachmes frappées dans l'histoire de l'humanité.
C'était en Grèce à Corinthe au IVe siècle avant JC.... et non au XVIIIe siècle avant JC en Egypte.

 

3 / Le Roi David et sa cotte de mailles.
- Le Coran raconte que le roi David tricote une cotte de mailles :
« Fabrique des cottes de mailles complètes, et mesure bien les mailles. » (S. 34, 10-11).
En fait, la première cotte de mailles a été fabriquée par les celtes 800 ans plus tard. On l'a retrouvée à Ciumesti en Roumanie et elle date du IIIe siècle avant JC. Fabriquer une cotte de mailles, suppose que l'on sache forger un fil de fer assez fin pour être tricoté et assez solide pour être protecteur. Cette technologie n'a été au point qu'au IIIe siècle avant JC.

 

PREUVES QUE LE CORAN N'EST PAS DE DIEU : SES ERREURS HISTORIQUES
Cette cotte de mailles est datée du premier siècle après JC , elle a été trouvée dans la ville de Nasium, la cité des Leuques (musée de Aalen en Allemagne). La technologie du fil de fer, indispensable pour fabriquer des cottes de mailles, a été inventée par
les Celtes vers le IIIe siècle avant JC, et non par David à Jérusalem au Xe siècle avant JC.

- Par ailleurs, les fouilles en Terre Sainte ont montré que personne ne s'était battu à l'époque du roi David. Tous les combats racontés par la Bible, où on voit David triompher de ses ennemis, ont donc été un peu (ou beaucoup) extrapolés, exagérés par les auteurs de la Bible.
Pourtant le Coran raconte ses batailles livrées par David, le soldat de Saul, comme des faits réels. En particulier, il évoque le combat contre Goliath :
« Puis, au moment de partir avec les troupes, Tālūt (Saül) dit : « Voici : Dieu va vous éprouver au moyen d'une rivière : quiconque y boira, donc, n'est pas des miens, et qui n'y goûtera pas est des miens ; - passe pour celui qui puise un coup dans le creux de sa paume. » - Ensuite, ils burent : sauf un petit nombre d'entre eux. Puis, lorsqu'ils l'eurent franchie, lui et ceux des croyants qui l'accompagnaient, ils dirent : « Nous voilà sans force aujourd'hui contre Goliath et ses troupes ! » » (S. 2, 249).
Jamais le Coran ne présente ces récits homériques comme des mythes, mais toujours comme des faits réels. Or personne ne s'est battu à l'époque historique du roi David.
David a régné de -1005 à -970 sur la Terre Sainte et l'archéologie est formelle : il n'y a pas eu de combat à cette époque (2).

 

4 / Le roi Salomon entre mythe et anachronisme.
- Salomon aurait reçu la visite de la reine de Saba. Ainsi raconte le Coran, qui a manifestement été davantage inspiré des petites exagérations de la Bible, que par Dieu. En parlant du royaume de Saba, le Coran affirme :
« ...Une femme y règne cependant que toutes choses lui ont été données, et elle a un énorme trône. » (Sourate 27, 22).
Nous savons que Salomon a régné de -970 à -931. Or l'archéologie n'a démontré l'existence d'un Royaume de Saba qu'au VIIIe siècle avant JC et la trace de reines arabes régnant en Arabie n'a été retrouvée qu'après -733.
Salomon n'a donc rencontré aucune reine de Saba, il s'agit d'un mythe biblique qui a contaminé le Coran. Or, la Bible est un livre officiellement écrite par des hommes, selon les chrétiens et les juifs, alors que le Coran est supposé parfaite parole de Dieu !

- Salomon serait un homme juste, nous affirme le Coran (S. 2, 102 ; S. 38, 30). La Bible avait été un peu plus nuancée. Au début de son règne, Salomon est paré de toutes les vertus, mais il semble qu'avec l'âge et la multiplication de ses concubines étrangères, le paganisme ait gagné son Royaume.
« Quand Salomon fut vieux, ses femmes détournèrent son cœur vers d'autres dieux et son cœur ne fut plus tout entier à Yahvé son Dieu. » (1 Rois 11, 4). Ainsi parle la Bible.

 

En fait, l'archéologie confirme la Bible. Les cultes païens envahissent le Royaume de Juda pendant le règne de Salomon
« Alors que Salomon n'a jamais mécru ! » affirme pourtant le Coran (Sourate 2, 102).

 

CONCLUSION : Le Coran contient donc de multiples erreurs historiques et de multiples anachronismes. Ces erreurs sont souvent inspirées de la Bible.


Or, la différence de nature entre ces deux livres saints fait tout l'intérêt de cette remarque. La Bible est, officiellement, pour les juifs et les chrétiens, un livre écrit par des hommes. Ces hommes sont supposés être inspirés (selon les juifs et les chrétiens), c'est à dire que Dieu leur a suggéré certaines choses. Mais ils demeurent des hommes avec toutes les imperfections que cela suppose.


Le Coran est d'une autre nature pour les musulmans. Il ne serait ni d'oeuvre divine, ni d'oeuvre humaine. Il aurait existé depuis l'éternité, sans avoir besoin d'être créé, et serait descendu sur Mahomet qui l'aurait fidèlement transmis aux siens.
Les erreurs de la Bible ne sont donc que la marque des fantasmes de ses auteurs humains, sans que cela contredise leur inspiration divine.


Quand ces erreurs se transmettent au Coran, .... cela prouve que le Coran n'est pas incréé, qu'il ne provient pas de Dieu.... il n'est qu'une oeuvre humaine, au contenu très approximatif ... et souvent erroné dans le domaine historique.

 

par Dihya Dalila DeBejaia

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions