Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

24 juillet 2015 5 24 /07 /juillet /2015 00:38

Mantes-la-Jolie, nuit de lundi à mardi. Un impressionnant déploiement de forces de l’ordre a été mis en place au val-Fourré pour tenter de mettre fin aux violences urbaines. Des forces visibles dès lundi soir mais qui n’ont pas apaisé la situation.

Le quartier du Val-Fourré, à Mantes-la-Jolie, a encore été le théâtre d’échauffourées, dans la nuit de lundi à mardi. [...] Les tensions ont débuté dès 23 heures avec le caillassage d’une voiture de police. Une heure plus tard, un véhicule a été touché par un cocktail Molotov. Plus grave, des engins incendiaires ont été lancés depuis les immeubles sur des fonctionnaires qui patrouillaient à pied rue Broussais.

Au cours de ces violences, deux personnes ont été interpellées dont l’auteur suspecté du jet d’un cocktail Molotov, âgé de seulement 13 ans. Une arrestation qui confirme les dires des habitants du Val-Fourré et de la municipalité, inquiets du très jeune âge des émeutiers.

La deuxième personne interpellée, âgée de 30 ans, l’a été pour « rébellion » selon une source policière. Mais dans le quartier, des voix s’élèvent pour dénoncer une arrestation « injustifiée ». Toute la journée de mardi, d’autres protestaient contre l’usage de la force qu’ils jugent « disproportionnée » par certains policiers. [...]

Source

Mantes-la-Jolie, lundi midi. Depuis plusieurs mois, les policiers sont pris pour cibles dans la cité du Val-Fourré. Une situation qui est brutalement aggravée depuis le 14 juillet.

La température monte dangereusement au Val-Fourré. Depuis plusieurs semaines, la cité de Mantes-la-Jolie est secouée par des violences urbaines qui se sont brutalement amplifiées depuis le 14 juillet.

La situation est telle que Michel Vialay, le maire (LR) de la commune a rencontré ce lundi après-midi le directeur de cabinet du préfet en présence du commissaire de Mantes et du directeur départemental de la sécurité publique. Les représentants de l’État ont promis des renforts de CRS et de brigades de nuit.

Pas plus tard que ce lundi après-midi, des policiers ont été visés par des jets de pierres rue Guynemer lors d’une banale patrouille pour retrouver un automobiliste qui avait refusé un contrôle. Dans la nuit de dimanche à lundi, des poubelles et des panneaux publicitaires ont été brûlés dans la cité des Peintres. Des policiers et des camions de CRS ont été visés par des cocktails Molotov sur le boulevard Clemenceau.

Cette situation est d’autant plus préoccupante que, selon plusieurs habitants de la cité, elle est provoquée par des émeutiers très jeunes. « Il s’agit de gamins d’une quinzaine d’années. Certains n’ont même pas 13 ans », raconte un riverain dont les propos sont confirmés en mairie. « Ils se réunissent parfois près du terrain de foot synthétique et emmagasinent des projectiles divers », raconte un quadragénaire.

Le scénario est souvent le même. Des incendies sont provoqués afin d’attirer les forces de l’ordre qui accompagnent systématiquement les pompiers dans leurs interventions au Val-Fourré. [...]

Source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Société