Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

21 août 2015 5 21 /08 /août /2015 01:56

En France, des femmes musulmanes exigent le droit de se baigner tout habillées.

En France, des musulmans exigent des repas spéciaux pour les élèves musulmans, dans les cantines. En France, des musulmans exigent des salles de prière dans les universités.

En France, des musulmans exigent la construction de toujours plus de mosquées, sur des terrains qui leur sont souvent loués par baux emphytéotiques, soit donnés pour 99 ans.

En France, des musulmans exigent que les animaux soient abattus selon le rite halal, au mépris des souffrances des animaux et du risque sanitaire.

En France, des préfets et des maires prêtent des terrains aux musulmans pour y installer leurs abattoirs mobiles pour la fête de l’Aïd el-Kébir.

En France, des femmes musulmanes mettent la burqa, et la police a consigne de ne pas broncher.

En France, la mairie de Paris fête la fin du ramadan et des hommes politiques de tous bords s’associent à l’événement.

Quand, par ailleurs, Robert Ménard, maire de Béziers, invite ses administrés à une messe dans les arènes de Béziers, alors là, quelle horreur ! En plus, après les crèches de Noël, c’est de la récidive ! On veut effacer la religion catholique, ses églises, ses cimetières, ses fêtes et ses saints. On se croirait revenu aux pires heures de la Révolution française avec ces prêtres réfractaires qu’on envoyait au bagne. Sauf que la religion catholique est actuellement inoffensive.

On est en train de remplacer une religion par une autre, qui est (excusez du peu) soit aux mains d’extrémistes sanguinaires (djihadistes), soit aux mains de rigoristes qui ne font qu’appliquer le Coran à la lettre (salafistes), soit tout simplement aux mains de croyants qui veulent changer la culture et le mode vie français, dont le statut de la femme.

L’école, qui maintient l’interdiction du voile, fait front, mais c’est bien la seule. Élus locaux et État acceptent de livrer la République et la France pour se faire réélire, prêts à tout, même à s’acoquiner avec l’UOIF. Les juges sont déboussolés, condamnent, déboutent ou relaxent pour des faits similaires (voir l’affaire des crèches de Noël). L’argument est que toutes les religions sont égales, et que ce qu’on interdit ou autorise à l’une, on doit le faire pour l’autre. Mais non, c’est une erreur fatale.

Oui, on doit pouvoir proposer du poisson le vendredi dans les cantines, et non, on ne devrait pas servir de viande halal, ni prohiber le porc, en contrepartie. La religion catholique ne peut être reléguée au rang d’une religion comme une autre dans ce pays. Car la religion catholique, même si l’on n’est plus pratiquant, ni même croyant, c’est l’identité même de la France. Elle nous a forgés, tels que nous sommes, nous, Français !

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Société