Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

5 août 2015 3 05 /08 /août /2015 03:22

Des migrants secourus par les garde-côtes italiens débarquent dans le port de Palerme, en Sicile. Plus de 10.500 arrivées ont été enregistrées depuis le début du mois en Italie.

L’Europe occidentale est prise entre le marteau et l’enclume.  D’un côté elle est en proie au péril terroriste musulman qui  prospère en son sein et d’un autre elle doit faire  au danger extérieur celui des afflux massifs des migrants clandestins  qui prennent d’assaut tous les jours les côtes italiennes, espagnoles et grecques.  Leur nombre ne cesse d’exploser d’une année à l’autre connaissant une hausse exponentielle de 138% en 2014 par rapport à 2013 passant( Arte ainsi à 276 000 dont 207 000 par la Méditerranée ( le Figaro 13 janvier 2015). soit plus de 300% d’augmentation par rapport à l’année 2009 ( Arte Journal 19 mai 2010).

Une invasion qui ne dit pas son nom et qu’elle ne semble offrir aucun signe de répit pour les années à venir, même les milliers de morts chaque année ne refroidit pas les ardeurs migratoires des candidats à l’Eldorado européen dont de nombreux musulmans que les pays du Golf dont certains ne sont pas plus innocents que le Coran lui-même dans cette intrusion forcée dans l’espace européen.  Aucune main charitable tendue pour leurs « frères », ni aucun geste pour les  accueillir  chez eux.

Y-a t-il une relation de cause à effet entre les révolutions du printemps wahhabite, un véritable coup de force contre les régimes tunisien, libyen, syrien et égyptien ? Les frontières maritimes méditerranéennes n’étaient pas fort Knock, mais elles étaient sécurisées à partir des territoires des pays de la façade maritime méridionale du bassin méditerranéen. Mais contre toute attente, l’Europe  occidentale et ses alliés américains plutôt que renforcer leurs avants postes se sont mis en difficulté eux-mêmes pour des calculs géo-sécuritaires, géo-énergétiques et géo-politiques où ils ont joué tout leur va-tout comme des amateurs voulant affronter des joueurs de Poker chevronnés.

Au temps des anciens despotes Ben Ali, Moubarak, Bachar toujours là et tout particulièrement le libyen Kadhafi  le souffre-douleur de Sarkozy et des pétromonarques du Golf arabique qu’il méprisait tant que le Roi Abdallah d’Arabie, mort en janvier 2015? avait dit publiquement  lors d’une réunion de la Ligue Arabe un jour du mois de février 2003, juste un mois avant l’invasion de l’Irak:  » la tombe est devant toi ».

En envoyant Kadhafi à deux pieds sous terre , on a transformé la Libye en une terre de prédilection pour les candidats à l’immigration clandestine et les réfugiés de toutes les origines fuyant les guerres, à l’exemple des Syriens, les Somaliens et des Irakiens, et les africains la famine et la misère.   Jamais les frontières maritimes de l’Europe Occidentale n’ont été aussi poreuses et ne se trouvent à la merci des « envahisseurs » comme elle ne l’est depuis ces mascarades révolutionnaires de l’hiver 2011.

Kadhafi avait au moins le mérite d’endiguer ces flux migratoires. Il était d’être un modèle de démocratie, il était le premier garde-frontalier de l’Europe-occidentale.

Les gouvernements occidentaux sont les ennemis de leurs propres peuples.  En effet, ils ont une politique de courte vue empreinte de calculs personnels, saugrenus, irresponsables,  incohérents et contre-productifs. Sacrifiant leurs idéaux démocratiques et humanistes au profit des alliances contre-nature. Là où on les attend pour oeuvrer en faveur des libertés dans les pays des rivages sud de la Méditerranée,  ils se font les promoteurs de l’islamisme modéré par les voix en 2011 d’Hilary Clinton et Alain Juppé. au moment où il fallait créer des garde-fous pour prémunir leurs populations contre ses menaces qui sont encore pire s que le nazisme.  Le nazisme a un visage, alors que l’islamisme modéré, un oxymore,  est un prédateur sauvage rusé comme un renard, bicéphale, qui peut avoir le visage de Ramadan en attendant le moment opportun pour devenir un Ben Laden.

A cause de leurs aventurismes et leur louvoiement les dirigeants politiques occidentaux ont créé des dégâts incommensurables aussi bien chez eux qu’en Tunisie, la Libye, l’Irak, l’Egypte et la Syrie qui connaît un véritable exode de sa population et un génocide anti-chrétien commis par leurs pions, ceux-là mêmes dont on voulait faire une chance pour le peuple syrien, les nazislamistes.

L’Occident n’a rien appris de son histoire. Il persiste et signe dans son entreprise suicidaire.  Il a fait le malheur du peuple iranien en favorisant l’émergence des forces totalitaires obscurantistes et fanatiques dont il était devenu la cible à abattre  qui sont à l’origine directe du climat délétère que connaît le monde depuis 1979.  En 2011, il se remet à récrire le même scénario qui atteint ses points d’orgue avec l’attentat terroriste contre Charlie Hebdo et les flux migratoires massifs où il n’est pas exagéré d’y voir un nouveau cheval de Troie islamique.

L’Occident doit cesser de s’ingérer dans les affaires des pays tiers et pour sa propre survie doit fermer ses frontières terrestres et maritimes. Les pays musulmans sont suffisamment nombreux et ont les moyens financiers pour mettre en place une véritable politique d’auto-développement à moins qu’ils soient animés par d’autres desseins, l’envahir subrepticement sans qu’il ne prenne garde en déversant sur lui des millions de migrants de confession musulmane.

 

SOURCE

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration