Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

15 août 2015 6 15 /08 /août /2015 02:53

L'Albanie, le Monténégro, l'Islande, le Liechtenstein et l'Ukraine figurent désormais sur la liste des pays visés par l'embargo alimentaire russe.

 

En réponse aux sanctions, la Russie a étendu son embargo alimentaire à l’Albanie, au Monténégro, à l’Islande, au Liechtenstein et à l’Ukraine, a annoncé jeudi le premier ministre russe Dmitri Medvedev.

"Désormais, l'Union européenne, l'Australie, le Canada, la Norvège et les Etats-Unis, dont les livraisons de certains produits alimentaires avaient été interdites en Russie en août de l'année dernière, ont été rejoints par plusieurs autres pays: l’Albanie, le Monténégro, l’Islande, le Liechtenstein et l’Ukraine, bien que cette dernière à des conditions particulières", a indiqué le chef du gouvernement russe.

Et d'expliquer qu'il s'agissait de pays qui s'étaient ralliés à la décision de l'UE de prolonger les sanctions antirusses.

"Adhérer aux sanctions relève d'un choix réfléchi du pays, qui signifie que celui-ci est prêt à des mesures de rétorsion de notre part. Et nous les avons adoptées", a indiqué le premier ministre.

Concernant l’Ukraine, la démarche est adoptée avec sursis: les importations alimentaires ne seront interdites qu'en cas d'application par Kiev du volet économique de l'accord d'association avec l'UE.

Dmitri Medvedev a rappelé qu'un délai avait été convenu jusqu'au 1er janvier prochain afin de régler certains aspects économiques liés à l'accord d'association entre Kiev et l'UE et à la réaction de la Russie.

"Passé ce délai, si aucun arrangement n'intervient avec la médiation de l'Union européenne, l'Ukraine sera soumise au régime commercial ordinaire et à l'embargo alimentaire", a-t-il précisé.



Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/economie/20150813/1017523605.html#ixzz3iis3eiMy

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans International