Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

8 août 2015 6 08 /08 /août /2015 02:43
Manifestation à Brastislava: "la Slovaquie n'est pas l'Afrique!"

Manifestation à Brastislava: « la Slovaquie n’est pas l’Afrique! »

 

C’est la même chose partout… En Slovaquie. à la frontière Sud-Ouest du pays, proche de l’Autriche, dans une région de langue hongroise, se trouve Gabcikovo, sur le Danube.
 

 

Le maire vient d’y organiser un référendum ce dimanche 2 août 2015 afin de savoir si la population était d’accord de voir 500 réfugiés demandeurs d’asile, être logés dans un bâtiment universitaire désaffecté, situé dans cette municipalité de 5.100 habitants.
Les 50 % de participation nécessaires afin que le référendum soit valable ont été largement atteints.
 97 % ont dit « Non ».


Un accord de coopération en matière d’asile du 21 juillet 2015 entre la Slovaquie et l’Autriche prévoit que 500 « réfugiés » qui séjournent au centre d’accueil de Traiskirchen en Autriche soient hébergés au sein de l’Université technique slovaque.
 
En Autriche voisine, le parti nationaliste FPÖ continue de progresser, même à « Vienne la rouge », dirigée depuis près de 100 ans par les socialistes du SPÖ, avec la parenthèse de la période du nazisme et de l’Anschluss.

 A Vienne les élections du Länd de Vienne en 2010 avaient donné 33% aux socialistes et 31% aux nationalistes.
 Voir Heinz-Christian Strache, le président du FPÖ devenir maire de Vienne n’est plus une utopie. 
La question de l’immigration indésirée est là aussi au premier plan.
 
En Allemagne, la colère monte dans la population qui comprend tardivement que le gouvernement Social-chrétien / Socialiste Merkel – Gabriel a donné son feu vert pour l’accueil de 400.000 migrants pour cette année 2015.
 Ce sera plus l’an prochain.
 
En Grande-Bretagne, poussé dans le dos par le UKIP et la situation de crise permanente à Calais où le gouvernement français s’avère incapable de régler la situation, David Cameron annonce une mesure qui s’avèrera probablement efficace: c’est maintenant la prison qui sera prévue pour ceux qui hébergeront des étrangers irréguliers.
La tension est élevée dans les ports de passage des migrants et dans les gares d’arrivée des trains à Londres. 
Cameron déclare vouloir régler le problème des migrants irréguliers mais c’est la France qui a un vrai problème : elle ne parvient pas à gérer les quelques milliers de désespérés  à Calais.
 
En France, l’autre port d’embarquement, Dunkerke se plaint à son tour de la présence de groupes de migrants illégaux et demande un renforcement de la présence policière.
 
Les entreprises de transport françaises et belges se plaignent amèrement des retards et des amendes qui sont collées à leurs chauffeurs si on découvre des migrants à bord de leurs véhicules. 
Sur les derniers kilomètres avant le tunnel, les chauffeurs doivent se protéger et même faire le coup de poing pour empêcher les migrants de monter à bord. 


« Ce n’est pas notre job de nous défendre contre ces migrants, c’est le rôle de la police », déclare un chauffeur excédé. 
 
La Commission européenne « de la dernière chance », comme le déclarait si justement le président Jean-Claude Juncker en présentant son équipe, se tait dans toutes les langues.


 Il est vrai que c’est la période des vacances…
 
L.R.


source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration