Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

10 août 2015 1 10 /08 /août /2015 01:49

Ce n’est pas l’Homme qui prend la mer, c’est la mer qui prend l’Homme”. En ce début agité du siècle, cette parole de la populaire chanson de Renaud prend un sens différent, moins poétique. Selon l’Union Européenne, 2000 migrants seraient morts depuis janvier en Méditerranée. Triste nouvelle !

Nouvelle attristante et phénomène qui inquiète. Selon un récent sondage, 38% des européens estiment que le problème de l’immigration est le principal problème en Europe. Avant même le chômage ou la crise grecque. Au vu de ces chiffres (les morts et le sondage), nous pourrions penser que les autorités auraient la volonté de prendre ce problème à bras le corps. Doux espoir !

En effet, tel un village d’irréductibles gaulois, Paris résiste. Non pas à l’envahisseur mais à la mise en place de solutions adaptées.

Bref historique. Vendredi dernier 200 migrants prennent possession d’un lycée du XIXèmearrondissement de Paris. Les trois fonctionnaires de police qui étaient chargés d’interdire l’accès au bâtiment se trouvent vite déborder et les migrants réussissent à entrer. Ces derniers sont soutenus par les membres d’une association qui, le cœur sur la main, leur fournissent couvertures, nourriture et matelas. Le français est généreux par nature et en voici un nouvel exemple.

 
 

Les migrants s’installent donc. Rapidement les matelas sont jetés pour éviter une épidémie de gale, un panneau, installé à l’entrée du lycée, exige l’ouverture (et donc l’abolition) des frontières. Je ne commenterai pas ledit panneau dont l’absurdité du message est absolue. J’observe cependant que ces migrants qui ne parlent pas français non pas pu le placer. Il s’agit donc d’un message politique de l’extrême-gauche. Là s’arrête la générosité et commence la politique. Ecrivons-le une fois de plus : le français est généreux, la gauche ne l’est nullement !

Le Nouvel Obs nous indique que les migrants se sont partagés les chambres selon leur affinité les uns avec les autres (compréhensible) et selon leur ethnie d’origine. Information importante. Voilà que des centaines de personnes risquent leur vie en naviguant sur un vieux rafiot dans le but de s’installer en Europe, mais ils refusent de se mélanger les uns aux autres. Comment alors pourront-ils s’intégrer à la France s’ils n’arrivent pas à vivre ensemble ? N’y a-t-il pas un risque qu’ils reproduisent sur notre territoire les luttes ethniques qui ont cours chez eux ?

Le même journal explique que des AG (pour Assemblée Générale) se déroulent tous les jours. Ces assemblées permettent à chacun de s’exprimer. C’est très démocratique et généreux. Toutefois, nous apprenons que ces assemblées tiennent tête aux autorités parisiennes. Comment l’équipe municipale d’une capitale européenne peut baisser le froc devant 200 migrants ? Une solution doit être trouvée. Sauf que là les migrants imposent une solution : on reste !

La preuve qu’ils souhaitent rester est le barbecue organisé samedi. Barbecue où les voisins ( plait-il?) étaient invités. Une pendaison de crémaillère en somme.

Avec cette occupation illégale les règles de la République sont bafouées. Mais la mairie de Paris s’en accommode puisque le premier adjoint, Bruno Julliard, a déclaré qu’ils « n’envisagent pas d’expulsion même si les locaux ne sont pas adaptés ». N’est-ce pas un message envoyé à tous ces rappeurs qui veulent « baiser la France » ? Ils pourront dorénavant le faire en toute tranquillité ! Avec les félicitations du jury. Triste époque !

Mais ce message sera également reçu par l’ensemble des candidats au départ et les passeurs véreux. Comment vouloir lutter contre les passeurs, via l’opération Eunavfor Med lancée en juin, si l’on incite les migrants à commettre des occupations illégales en toute impunité ?

Selon Henri Gauino : « plutôt que de tarir l’immigration, les socialistes envoient un signal qui va créer un appel d’air considérable à l’immigration illégale avec l’espoir d’un potentiel logement». 

Comment prétendre réguler les flux migratoires si la République ne se donne pas les moyens politiques de faire régner ses lois ? Comment… ? Cette déclaration de l’équipe municipale pose un nombre infini de questions et ouvre la voie à un effroyable inconnu.

Aujourd’hui ces migrants sont au nombre de 200. Et demain ? 600 ? 800 ? 2000 ? 5000 ? Si personne ne souhaite les expulser pour tenter de loger ceux qui doivent l’être et de reconduire à la frontière ceux qui doivent retourner chez eux (en suivant les lois françaises) jusqu’ou peut grimper le nombre de migrants qui vivent dans ce lycée ? Ne doit-on pas y voir une ghettoïsation ? En effet, si ce lycée devient une ère de non-droit inviolable il se transformera vite en ghetto. Ghetto au cœur de la capitale ! 

Un peu de pub pour votre auteur préféré :

Paul Le Réactionnaire part bientôt en vacances mais prépare sa rentrée.

Il vous invite à aimer sa page Facebook (afin de débattre avec lui):

https://www.facebook.com/pages/Paul-Le-Reactionnaire/572602759484256?fref=ts

et sa chaine Youtube (vide pour l’instant) mais qui sera une chaine sur l’histoire de France, de présentation de livres qu’il faut avoir lu et de brèves analyses d’actualité (reprises de textes publiés sur LGMT).

https://www.youtube.com/channel/UCLJ9WtC9PoiwvVzpzyTcrrA/feed

 Source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Société