Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

23 septembre 2015 3 23 /09 /septembre /2015 01:39

BNP Paribas immigration

Comme il est loin le temps où les banques avaient eu recours aux garanties des Etats. Même si les banques n’offrent plus aux épargnants qu’un taux d’intérêt proche du 0%, elles font suffisamment de bénéfices pour participer financièrement à la propagande immigrationniste. Vous avez dit cosmopolitisme ?

Ainsi BNP Paribas a décidé de lancer un plan de 5 millions d’euros pour aider « à l’accueil des réfugiés en Europe ». La décision a été prise par le comité exécutif du groupe et passe par la mobilisation de sa fondation BNP Paribas, partenaire du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) ; et son fonds Urgence & Développement créé en 2012.

Les 5 millions d’euros seront répartis entre différentes actions.

BNP Paribas annonce par exemple vouloir soutenir ses salariés qui voudront s’investir dans l’aide aux réfugiés. Voilà un bon critère pour mériter demain une promotion : être actif au profit du grand remplacement

Mais comme une banque agit toujours avec l’argent des autres, le fonds Urgence & Développement de BNP Paribas va lancer une collecte de fonds destinés aux réfugiés auprès de ses 185 000 salariés, répartis dans 75 pays, et de ses clients en France.

Chaque don fera l’objet d’un abondement du même montant par BNP Paribas, dans la limite d’un million d’euros par an. Un principe également mis en place par Google dans la limite de cinq millions d’euros.

Air Liquide, Michelin, Sodexo et Total ont également annoncé des « actions concrètes » d’aide aux réfugiés accueillis en France, « dans le cadre qui sera fixé par les pouvoirs publics ». L’assureur Axa devrait suivre, comme c’est déjà le cas pour sa filiale allemande.

Puisqu’il parait que BNP Paribas veut connaître l’avis de ses clients, n’hésitez pas à le faire savoir à la responsable de la communication de cette opération d’aide aux immigrés :

Anne-Sophie Trémouille

anne-sophie.tremouille@bnparibas.com – 01 58 16 84 99

SOURCE

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Société