Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

10 septembre 2015 4 10 /09 /septembre /2015 02:07

Lors d’une émission « C dans l’air », en début de semaine, a la question posée par Yves Calvi : «Y a-t-il des djihadistes qui s’infiltrent parmi les migrants ? », Mohamed Sirfaoui, l’incontournable journaliste-écrivain présent sur tous nos médias lui a répondu : « Il s’agit d’une rumeur qui circule pour faire peur, s’il y en a ? C’est sans doute moins de 1 à 2% ».

1% M. Sirfaoui cela fait 3500 sur les 350.000 déjà rentrés en Europe !

J’irai moins loin que M. Sirfaoui. Il n’y a probablement pas 3500 terroristes islamistes, du moins je veux l’espérer, mais quelques centaines certainement, et c’est déjà bien trop.

En février 2015, par une note interne les services de renseignements turcs ont informé les autorités européennes qu’environ 3000 djihadistes avaient prévu de franchir la frontière turque depuis la Syrie et l’Irak afin de pénétrer en Europe par la Bulgarie et la Hongrie.

Les autorités européennes n’ont pas réagi. On constate le résultat actuellement à Budapest où des émeutes se produisent quotidiennement.

Abdul Basit Haroun, conseiller du gouvernement libyen a déclaré à la BBC que des combattants islamistes étaient envoyés en Europe dans les bateaux des migrants.

 

Les portes de l’Europe sont largement ouvertes aux migrants, y compris aux terroristes de l’Etat Islamique infiltrés.

**5 terroristes ont tenté de passer la frontière entre la Bulgarie et la Macédoine à l’aide d’un «bakchich» proposé à un douanier. Ils ont été arrêtés par hasard entre des milliers de migrants. Leurs smartphones contenaient des vidéos de décapitations (auxquelles ils avaient peut-être participé ?) ainsi que de la documentation de propagande.

Le procureur de la sécurité interne bulgare (DANS) de la région du Kyustendil, les a envoyés en prison.

De nombreuses bonnes âmes (Il y en a même à Boulevard Voltaire) estiment qu’un certain courage est nécessaire pour quitter son pays ! Du courage certes non, mais de l’argent, beaucoup d’argent, oui, pour payer les passeurs jusqu’aux portes de l’Europe. Le courage serait de rester et de se battre, pas de fuir !

La question peut d’ailleurs se poser : comment se procurent-ils ces sommes, énormes pour des pays où l’on ne gagne que quelques dizaines d’euros par mois, quand on travaille ?

Et ce matériel très sophistiqué : des téléphones satellitaires qui permettent aux migrants en détresse, perdus en pleine mer, de téléphoner par exemple à Strasbourg afin de contacter le bureau de l’Association des travailleurs Maghrébins de France ou le « Watch the Med », afin de signaler la position de leur bateau, le nombre de personnes à bord, s’il y a des blessés, etc. de manière a être secourus dans les plus brefs délais par les gardes-côtes les plus proches.

Des cartes seraient distribuées aux migrants indiquant les numéros à appeler et l’intitulé du collectif écrit en anglais, français, arabe et persan. Ces informations seraient même fournies au Maroc, en Tunisie et, paraît-il, à Calais, Vintimille et aux autres frontières européennes.

On recherche des passeurs mais peut-être devrait-on s’intéresser également à quelques associations humanitaires qui, semblent-ils, prennent le relais en toute légalité ?

SOURCE

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans International