Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

17 septembre 2015 4 17 /09 /septembre /2015 00:17

Comment accueillir les réfugiés sans désavantager les sans-abri déjà présents ? Face à la pénurie récurrente de places pour l’hébergement d’urgence, des associations s’inquiètent et promettent de rester vigilantes, tout en refusant de mettre en concurrence les deux publics.

« L’extrême-droite prospère sur le discours des sans-abri français contre les réfugiés étrangers », ajoute Florent Gueguen, « mais une proportion importante de la population du 115 est déjà composée de migrants. C’est davantage une concurrence entre migrants que l’on craint, avec une priorité qui serait donnée à certains, au détriment d’autres ».

Avec un dispositif d’accueil des sans-abri régulièrement saturé – près de la moitié de ceux qui ont sollicité le numéro d’urgence 115 en 2014 n’ont jamais obtenu de places -, « 

Alors que le parlement devait débattre ce jeudi de l’accueil des réfugiés, on veille « à ce que les capacités d’hébergement développées pour les réfugiés n’obèrent pas l’hébergement des autres publics précaires« , a expliqué Bruno Morel, directeur général d’Emmaüs Solidarité. « Ne faisons pas de tri. L’hébergement est inconditionnel« , rappelle-t-il. […]

Au coeur de l’été à Paris, rappelle-t-il, l’hébergement des migrants évacués de plusieurs campements insalubres avait abouti « à une quasi mobilisation » de l’ensemble des places d’urgence supplémentaires normalement ouvertes en hiver pour les sans-abri. « Cela nous a démontré que ces locaux sont disponibles toute l’année« , et que les maintenir ouverts même l’été, ce que les travailleurs sociaux réclament depuis longtemps, « c’est juste une volonté politique« , ironise-t-il. […]

source

 

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Société