Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

11 septembre 2015 5 11 /09 /septembre /2015 02:30

L’Occident facilite la persécution des Chrétiens, non seulement au Moyen Orient, mais également sur son sol.

Selon un récent rapport de NPR News, la coalition « modérée », soutenue par l’Administration Obama, combattant à la fois Bachar al Assad et l’Etat islamique en Syrie, compte dans ses rangs des extrémistes, antichrétiens, qui, à l’instar des égorgeurs de l’EI, persécutent et menacent la vie des Chrétiens.

Une fois arrivés dans nos pays de moins en moins chrétiens, c’est le désenchantement pour les réfugiés chrétiens. Placés dans des centres d’asile, en compagnie de « réfugiés » musulmans, ils doivent subir leur hargne et leur violence.

...

Depuis le début de 2015, 4.205 musulmans ont été accueillis d’Irak contre 727 chrétiens. Pour chaque chrétien accepté, les USA accordent l’asile à 5-6 musulmans, alors que les minorités chrétiennes persécutées, dont la vie tient à un fil, devraient être prioritaires. Le fait que les chrétiens s’assimilent plus facilement à la culture américaine que les musulmans ne semble pas non plus jouer en leur faveur.

Pour le Père McDonnell, membre de l’Institute on Religion & Democracy, la détention de chrétiens irakiens à San Diego suit un schéma, des plus dérangeants, de la part du Département d’Etat : ignorer sciemment les demandes d’asile des chrétiens, premières cibles de l’Etat islamique, tout en accordant un traitement préférentiel et accéléré aux demandeurs d’asile d’autres groupes, comme les somaliens, les irakiens et les syriens, dont certains pourraient très bien appartenir aux mouvements jihadistes, selon ce même Département d’Etat, est une attitude, qui dépasse les limites de l’entendement.

Alors que les persécutions des chrétiens par les musulmans atteignent un niveau de brutalité sans précédent, le Département d’Etat américain a dévoilé sa politique de double standard à l’encontre des minorités chrétiennes persécutées.

Soeur Diana, une influente responsable chrétienne irakienne, qui devait se rendre aux USA en mai dernier, afin de plaider la cause des chrétiens persécutés au Moyen Orient, se vit refuser son visa par le Département d’Etat, malgré le fait qu’elle ait visité les USA précédemment, notamment en 2012.

Elle devait faire partie d’une délégation de leaders religieux d’Irak, en compagnie, entre autres, de sunnites, de chiites, et de yézidis, invités à Washington D.C. pour parler de la situation de leurs communautés respectives.

Chaque responsable religieux reçut un visa, à l’exception de la seule représentante chrétienne du groupe : Sœur Diana.

...

Pourquoi les USA d’Obama minimisent-ils ou nient-ils les attaques contre les chrétiens ?

...

Un autre religieuse, Sœur Hatune Dogan, apporta également son témoignage, lors de la réunion, et expliqua la raison pour laquelle le Département d’Etat ne souhaitait pas entendre de tels témoignages : ils vont à l’encontre du paradigme que l’islam, c’est la paix.

Sœur Hatune déclara :

Quiconque déclare qu’ISIS n’a aucun lien avec l’islam est un menteur

 

« ce qui se passe dans les territoires de l’Etat islamique, ce que j’ai entendu, relève du barbarisme le plus cruel qui ait jamais existé. La mission de Baghdadi est de convertir le monde entier à la religion islamique et le conduire dans le Dar Al Salaam, comme ils l’appellent.

L’islam n’est pas la paix. Quiconque déclare qu’ISIS n’a aucun lien avec l’islam est un menteur. ISIS c’est l’islam, l’islam c’est ISIS… Nous savons qu’il n’y a pas de démocratie dans l’islam. L’islam et la démocratie ne sont pas compatibles. Ils s’opposent comme le blanc et le noir. J’espère que l’Amérique le comprendra. L’Amérique, avec l’aide d’autres nations occidentales, a le pouvoir aujourd’hui d’arrêter ce désastre. »

Rien de surprenant à cette attitude, des plus iniques, dans une Amérique où le Président estime qu’il y a trop de chrétiens, et pas assez de musulmans !

...

Situation identique en Grande Bretagne

Des Responsables religieux accusent Cameron de tourner le dos aux réfugiés chrétiens d’Irak et de Syrie. Le gouvernement Cameron craindrait-il également d’être considéré comme islamophobe, s’il acceptait d’accorder l’asile à ces malheureux, coupables de ne pas être des adeptes d’allah ?

Lord Carey, l’ancien archevêque de Canterbury, a critiqué le gouvernement pour son refus d’accueillir les chrétiens fuyant l’EI et a lancé une pétition appelant le gouvernement à leur octroyer en priorité le statut de demandeurs d’asile.

« Les chrétiens irakiens et syriens sont massacrés, torturés, asservis. Le gouvernement britannique devrait coopérer avec des organisations comme le Barnabas Fund pour évacuer les chrétiens en danger de mort. »

De même, Lord Weidenfeld, 95 ans, qui avait fuit l’occupation nazie en Autriche en 1938 avec l’aide de Quakers britanniques, déclara :

« Pourquoi les familles chrétiennes persécutées sont-elles accueillies par les Polonais et les Tchèques, tandis que le gouvernement britannique reste inerte ? »

Début juillet, alors que 42 familles chrétiennes furent exfiltrées de Syrie via Beyrouth, puis envoyées en Pologne, grâce à une opération menée par le « Barnabas Fund », et que d’autres seront évacuées en Tchéquie et même au Brésil, le gouvernement de Cameron a jusqu’à présent tourné le dos à ces malheureux et refusé d’accueillir des chrétiens persécutés par l’EI sur son territoire. Craint-il les foudres de ses nouveaux « citoyens britanniques » cent pour cent halal ?

Cette indifférence silencieuse et criminelle de certains gouvernements occidentaux envers le sort funeste des chrétiens d’Orient est une réminiscence d’une certaine politique d’apaisement, aussi lâche et aveugle, envers un grand admirateur de l’islam, qui au siècle dernier transforma l’Europe en une rivière de feu et de sang. Avenir qu’aimerait nous réserver les pieux adorateurs d’Allah, si nous n’acceptons pas de nous soumettre à leur idéologie diabolique.

Il est triste de constater que la plupart des gouvernements européens, notamment ceux qui sont explicitement ou implicitement chrétiens, échouent dans leur devoir de protéger leurs frères chrétiens dans le besoin.

Quand des chrétiens se réfugient dans les pays européens, ils sont persécutés par des « réfugiés » musulmans. Nous pouvons dès lors nous poser les questions :

Qui a vraiment besoin d’asile ? Qui s’assimile à la culture occidentale ? Qui ne s’assimilera jamais à la culture occidentale ?

Récemment, en Suède, deux familles de réfugiés chrétiens, en provenance de Syrie, furent harcelées et violentées par une horde d’environ 80 demandeurs d’asile musulmans syriens.

Les réfugiés chrétiens du centre d’accueil, ayant pu échapper aux tueurs de l’Etat islamique, craignant pour leur vie en Suède, décidèrent de quitter le centre.

Un porte-parole de l’agence gouvernementale pour la migration, responsable du centre, a déclaré :

« Ils n’osent pas rester. L’ambiance est devenue trop tendue et ils ne reçoivent aucune aide, aucun soutien. Ils ont décidé par eux-mêmes de partir pour s’installer dans un autre centre, car ils ressentent un malaise profond. »

Les nations occidentales, non seulement ignorent ou minimisent les persécutions des chrétiens par les musulmans au Moyen Orient, mais ils soutiennent activement les « rebelles modérés », qui en réalité sont aussi radicaux et anti occidentaux que l’EI. 

Qui peut expliquer ce mystère ?

C’est le son du glas qui commence à retentir en Europe, non seulement pour les chrétiens réfugiés d’Orient, mais également pour les chrétiens d’Occident. Ce son lugubre et triste se perd encore dans les airs.

 

Plus de 4.000 tueurs de l’Etat islamique déjà à travers l’UE

Un activiste de l’EI a révélé que des milliers de combattants extrémistes (égorgeurs) ont été infiltrés parmi les réfugiés. Il y aurait plus de 4.000 tueurs de l’Etat islamique à travers l’UE. Information, bien entendu, réfutée par nos bienheureux irresponsables, toujours les derniers avertis. « Pur fantasme », nous expliquent nos bobos bien pensants ! Sont-ils dans le secret du « gentil » calife de l’EI, par hasard ?

« C’est notre rêve d’établir un califat, non seulement en Syrie, mais sur toute la planète et si Allah le veut, nous le réaliserons bientôt. » (cité par Jihad Watch)

Ils sont en bonne voie, merci à nos traîtres pro migration musulmane à la tête de l’UE.

Toutefois, affin de clore cet article par une petite fleur nommée espoir, voyez cette vidéo :

Des musulmans égyptiens, convertis au christianisme, chantent à la gloire de Yeshua ! Observez leur visage : ils irradient lumière, la joie et la paix du Christ … et ils sont nombreux…

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.info.

Sources :
US and West Victimize Christians Fleeing ISIS. Raymond Ibrahim.
NPR: Syrian Christians Face New Threat From Rebel Alliance.
US. State Dept. bars Christians from testifying about persecution. Raymond Ibrahim.
UK is denying refuge to Christians fleeing Isil, say church leaders. The Telegraph.

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions