Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

1 septembre 2015 2 01 /09 /septembre /2015 13:30
Le gouvernement envisage d'élargir l'assiette de la redevance télé, alors que plus de 50% des personnes qui regardent la télé le font sur un autre support, selon la ministre de la Culture Fleur Pellerin.

Le gouvernement prendra une décision début octobre sur une possible réforme de la redevance audiovisuelle, dont le montant (136 euros) pourrait être "légèrement" augmenté ou l'assiette "modernisée", a déclaré jeudi 27 août la ministre de la Culture et de la Communication Fleur Pellerin.

"Les usages, la consommation de télévision se passent aujourd'hui de plus en plus sur internet. Plus de 50% des personnes qui regardent la télé la regardent sur un autre support ou un autre canal", a-t-elle expliqué sur iTélé.

"Ça n'a pas de sens de dire que ceux qui contribuent à l'audiovisuel public ne sont que la moitié ou moins de la moitié des utilisateurs", a-t-elle ajouté. Le taux d'équipement en téléviseurs des foyers français reste toutefois de 96,7%.

Contraire à la promesse d'Hollande

Un rapport rendu public en février dernier sur l'avenir de France Télévisions préconise l'élargissement de la redevance aux"seconds écrans".

"Asseoir une redevance sur le poste de télévision, à l'heure où on regarde les programmes sur sa tablette, ce n'est pas idéal", déclarait Delphine Ernotte, la nouvelle présidente de France Télévisions, dans l'édition de mardi 25 août du Monde.

 

La réflexion sera tranchée début octobre, a déclaré Fleur Pellerin. Une extension de la redevance ou une revalorisation va a contrario de la promesse de François Hollande de baisser en 2016 la pression fiscale sur les ménages.

 (avec Reuters)

SOURCE

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Politique