Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

6 septembre 2015 7 06 /09 /septembre /2015 19:50

Une Marocaine de 18 ans interpellée lors d’une vague d’arrestations liée à Daesh en Espagne a été exhibée menottée dans les rues de Gandie, près de Valence. Elle est accusée d’avoir enrôlé des femmes pour rejoindre l’Etat islamique.

Les badauds dans la rue centrale de Gandie, province de Valence, se tenaient debout, interloqués par le curieux défilé. La police et les forces antiterroristes entouraient l’adolescente en burqa, menottée, à travers la rue centrale, selon the Daily Mail.

Les autres policiers suivaient le défilé, les bras chargés de boîtes pleines de preuves recueillies à l’appartement de la jeune fille. 

Son travail aurait été de convaincre des jeunes filles à prendre leur décision de rejoindre Daesh et de faciliter leur voyage vers la Syrie. Chaque arrestation de cette sorte effectuée en Espagne est une percée substantielle, compte tenu que plus de 100 Espagnols auraient déjà rejoint le groupe terroriste. Comme ailleurs en Union européenne, il y a des craintes persistantes que des djihadistes reviennent des champs de bataille pour semer la terreur dans leur pays d’origine.

Selon les déclarations de la police, la jeune fille organisait les derniers préparatifs pour son voyage en Syrie au moment de son arrestation. Une autre fille du même âge a été interpellée en juillet pour le même motif.

 

L’adolescente est marocaine, mais habitait en Espagne depuis un certain temps, a ajouté la police. «Elle répand l’idéologie djihadiste sur Internet, en justifiant des actes terroristes et en propageant des vidéos qui glorifient les exécutions de personnes», a ajouté la déclaration.

«Elle a concentré son activité en ligne sur le recrutement de femmes à destination de Daesh», a-t-on indiqué dans la déclaration.

L’arrestation de la jeune femme est la dernière dans une série de raids liés à Daesh dans lesquels 14 personnes ont été détenues durant une opération organisée sur plusieurs jours par la police marocaine et espagnole, selon une déclaration du ministère de l’Intérieur du 25 août.

Tous sont suspectés de faire partie d’un réseau de recrutement. Les arrestations ont été effectuées dans la ville de San Martin de la Vega à environ 30 kilomètres au sud de Madrid et plusieurs grandes villes au Maroc.

La mémoire de la nation espagnole est toujours tourmentée par les événements de mars 2004, quand 191 personnes ont perdu la vie dans une explosion qui a dévasté quatre trains de banlieue à Madrid. Cet attentat a été perpétré par des terroristes «maison», inspirés par Al-Qaïda. Parmi ceux qui ont été reconnus coupable du crime, 20 étaient marocains. 

 

SOURCE

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans International