Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

6 octobre 2015 2 06 /10 /octobre /2015 01:13

5/10/15

Pour la première fois depuis le début de la crise migratoire en Europe, les dirigeants allemands ont émis des critiques à l’égard des migrants.

Pour commencer, la chancelière allemande Angela Merkel a appelé ses compatriotes à être « logiques » envers ceux qui quittent leur Patrie non pas parce que leur vie y est menacée, mais à la recherche d’une vie meilleure (c’est eux que l’on propose d’expulser). Puis le ministre de l’Intérieur Thomas de Maizière s’est dit surpris de constater que les réfugiés arrivés en Allemagne ne se « comportaient pas du tout comme des gens dans le besoin ».

Le ministre est notamment étonné de voir que « les réfugiés ont de l’argent pour payer le taxi et voyager à travers l’Allemagne ». Il s’est dit préoccupé par le comportement des migrants.
Pour mieux saisir la dynamique de changement d’attitude des Allemands envers les migrants, il suffit de se tourner vers l’analyse des résultats du sondage de la société Infratest Dimap depuis un mois.

Si le 7 septembre, à la question « Craignez-vous l’arrivée de trop nombreux migrants? » 61% des personnes interrogées répondaient « non », le 21 septembre ils étaient déjà 54%, et une semaine plus tard — 47%. A l’heure actuelle, 51% des Allemands craignent l’afflux de migrants contre seulement 38% il y a un mois.

(…)
Sputnik


3/10/15

Le ministre allemand de l’Intérieur. Thomas de Maizière durcit le ton et avertit que le nombre de migrants présent en Allemagne mais pas enregistré par les autorités était un problème “sérieux”.

“Jusqu‘à l‘été, les réfugiés étaient reconnaissants d‘être chez nous. Ils demandaient où était la police, où était le centre d’enregistrement, où est-ce qu’ils devaient aller.

 Aujourd’hui, ils quittent les centres d’accueil, ils commandent un taxi et disposent étonnement de l’argent nécessaire pour parcourir des centaines de kilomètres à travers l’Allemagne”, a-t-il critiqué.

Ils font la grève, parce que leur logement ne leur convient pas, ils font des histoires car ils n’aiment pas la nourriture.”

Selon un sondage de la chaîne publique ARD publié ce vendredi, 51% des Allemands se disent inquièts de l’arrivée de centaines de milliers de migrants.

Et la chancelière Angela Merkel, qui a ouvert grand les portes du pays, voit sa popularité chuter. Elle perd 9 points en un mois, et ne recueille plus que 54% d’opinions favorables, soit son plus mauvais score depuis près de quatre ans.

Source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration