Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

23 octobre 2015 5 23 /10 /octobre /2015 01:40

yannpole

Sans nier qu’il y a un réchauffement climatique, pourquoi les climato-sceptiques doutent-ils de son origine humaine et de son caractère inéluctable à long terme ?

Les Gaz à Effet de Serre (GES) recouvrent : la vapeur d’eau (H2O), le dioxyde de carbone (CO2), le méthane (CH4), le protoxyde d’azote (N2O), l’ozone (O3) et les hydrocarbures halogénés, genre CFC des réfrigérateurs d’autrefois, HCFC-22 des frigos industriels modernes, etc.
Ce sont eux qui produisent les variations de températures dans les étés et les hivers produits par le degré d’inclinaison de la terre (23°27′)

La vapeur d’eau représente 72% des GES (dont 17% stockés dans les nuages), mais comme elle fait partie d’un cycle et retombe en pluie au bout de quelques jours,le GIEC ne la prend pas en compte dans ses calculs.

C’est une erreur, car avec le réchauffement l’évaporation est plus forte et le volume d’eau dans l’atmosphère augmente (d’où plus de pluies) avec un impact non négligeable sur l’effet de serre.

Le CO2 représente plus de 27% des GES, les autres gaz comptent pour moins de 1% et parmi eux, l’ozone est utile si elle arrive en haute altitude. C’est pourquoi tous les efforts ont porté à juste titre sur la réduction du CO2 dont la proportion dans l’atmosphère a été multipliée par 2,42 depuis cent ans.
C’est le seul gaz dont le volume peut être (un peu) maîtrisé par l’Homme.

Notons au passage que personne n’explique jamais pourquoi un litre de carburant brûlé dans un moteur produit plus d’un kilo de CO2 : 2,5 fois plus dans le cas de l’essence qui est de l’octane, 2,6 fois plus dans le cas du gazole, qui est du kérozène ou hexadécane.

Seulement le gazole a un meilleur rendement énergétique que l’essence, et il  faut 25% de plus d’essence que de gazole pour parcourir 100 km, ce que tous les conducteurs savent.
Donc un moteur à essence produit au final entre 20 et 25% de plus de CO2 qu’un moteur à gazole.

1 kg de carburant, 2,5 kg de gaz = génération spontanée ???

La différence vient de l’absorption d’air lors du passage dans le moteur : dans CO2 dont une molécule pèse 44 grammes, il y a C, le carbone 1 molécule de 12 g + O2, 2 molécules d’oxygène de 16g = 32 g.
Finalement, dans une tonne de CO2, à peine moins des trois-quarts sont de l’oxygène, un gaz excellent, et à peine plus d’un quart sont du carbone dont les plantes se nourrissent !
Ce qui explique pourquoi dans les temps géologiques où le taux de CO2 dans l’atmosphère était plus élevé qu’aujourd’hui sans aucune intervention humaine, la terre était globalement plus chaude et la nature plus riche que maintenant.

LIRE la suite

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Santé - Science