Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

28 octobre 2015 3 28 /10 /octobre /2015 02:51
La Nasa observe un système solaire en train de se désintégrer

La Nasa a observé la destruction d’un système solaire à quelques 570 années lumières de la terre. Une mine d’information, et une première, pour les scientifiques, car selon eux, c’est le scénario probable de la mort de notre planète.

Cette découverte a été faite grâce au télescope Kepler sur un système solaire en réduction, dans la constellation de la Vierge. Les scientifiques du programme K2 étaient intrigués par une étoile baptisée WD1145+017, grande comme Cérès.

En y regardant de plus près, ils ont assistés en direct à la désintégration d'une planète tellurique, donc semblable à la Terre, grande comme le Texas. Cette petite planète rocheuse était irrésistiblement aspirée par l’étoile, elle-même en train de mourir. Précision qui a son importance, cette étoile est une naine blanche, c'est à dire qu'il s'agit d'un soleil effondré sur lui-même et séparé de ses couches supérieures. Un état auquel est promis notre soleil.

Des étoiles cannibales

Sous l’effet ce cette aspiration, la petite planète était en train de se désagréger petit à petit. Les astronomes ont ainsi observé que toutes les quatre à cinq heures environ, des morceaux entiers de la planète se détachaient et étaient projetés dans un mouvement de spirale à plus de 836 000 km en orbite de l'étoile. A chaque détachement, l’étoile perdait au moins 40% de sa luminosité. Autant de données qui ont confortés les scientifiques dans la théorie selon laquelle les étoiles naines cannibalisent des restes de planète.

« Nous pouvons voir comment notre propre système solaire pourrait se désassembler dans le futur» s’est enthousiasmé dans la revue Nature, Andrew Vanderburg, professeur à l'Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics et cheville ouvrière de toutes ces observations.

Le sort de la terre

Et de fait, dans cinq milliards d'années, notre Soleil devrait se transformer d’abord en géante rouge. Les planètes environnantes seront désintégrées, Mercure, Vénus et la Terre carbonisées. Ensuite, le soleil éjectera dans l'espace ses couches supérieures dans un violent sursaut et il se transformera, à son tour, en naine blanche. Et à partir de là, la terre devrait être littéralement happée.

 

Source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Santé - Science