Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

7 octobre 2015 3 07 /10 /octobre /2015 01:06

Les syndicats pointent du doigt une série de problèmes dans les casernes où séjournent les réfugiés. Ils relèvent un manque de sécurité pour nos militaires dont certains sont photographiés par les résidents.

L’hébergement des demandeurs d’asile pose problème aux quatres syndicats (SLFP, CGSP, CSC, CGPM) de la Défense. D’après eux, la sécurité y est trop laxiste relate les journaux sudpresse. Outre l’absence d’identification claire, certains réfugiés prennent nos militaires
en photo.

Et ce, en dépit du niveau d’alerte terroriste (ramené à 2 en mars dernier, ndlr) qui plane sur notre pays. »On accueille des demandeurs d’asile dont on ne sait rien » s’insurge Gilles Van Oosthuijze (SLFP) dans les colonnes du quotidien. »À Tournai, ils entrent, ils sortent, ils communiquent avec leur smartphone et prennent mêmes nos militaires en photo! Ces gens ne sont même pas screenés. 

Et s’il y a des terroristes ou des personnes malveillantes parmi elles? Ces militaires pourraient être appelés à partir en mission. Il y a un grave problème pour leur sécurité. »Le syndicat libre pointe en outre un dispositif de sécurité insuffisant. Selon lui, seule une barrière Nadar sépare les militaires des réfugiés.

En outre, certaines tensions commencent à gangréner l’atmosphère. « Côté armée, on est passé de 2 à 3 gardes, mais si une émeute éclate, on ne sait même pas si l’on peut ou si l’on doit intervenir ». [...]

SOURCE

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration