Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

4 octobre 2015 7 04 /10 /octobre /2015 01:58

Screen Shot 2015-10-03 at 13.57.01 PM

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.infoSOURCE

«Et quiconque émigre pour la cause d’Allah trouvera sur terre maints refuges et abondance.» Sourate des Femmes (An-Nisâ’)- La Hijrah (émigration) dans le sentier d’Allah.

Émigrer vers une nouvelle terre afin d’apporter l’islam est considéré comme un acte méritoire.

Nos irresponsables politiques nous abreuvent de mensonges, afin d’anesthésier nos réflexes de survie.

L’histoire des réfugiés qualifiés est un mythe

Plus d’un tiers des requérants n’a reçu qu’une éducation primaire

Selon Ilse Aigner, ministre de l’économie bavaroise, l’histoire des réfugiés qualifiés est fausse. Plus d’un tiers des requérants n’a reçu qu’une éducation primaire ou n’aurait bénéficié d’aucune scolarité. Le nombre d’analphabètes est également en hausse. « Nous n’avons pas à jeter l’argent par les fenêtres. Personne ne peut assurer une formation sans connaissances linguistiques. »

Andrea Nahles (SPD), ministre fédéral du travail et des affaires sociales, prévoit une augmentation de chômeurs et érémistes Hartz-IV. « Seuls 10 % des demandeurs d’asile aurait des possibilités d’intégration rapide dans le marché du travail. »

Source : jungefreiheit.de

Nos gentils refugiés africains et leur contribution à l’enrichissement de l’Italie.

Domitiana en Italie près de Naples, sur l’ancienne voie romaine Domitiana, est une zone de non-droits aux mains de l’immigration illégale africaine. Cette région est en proie à une guerre civile permanente dont personne ne parle jamais pour ne pas effrayer les européens… Assassinats, violences, drogue, prostitution, zone de guerre permanente.

Exigences honteuses de certains réfugiés

Les réfugiés veulent choisir leur pays d’accueil. Arrogance, insolence de leur part ou conscients de notre faiblesse ? (les trois à la fois, selon moi). 

Les pauvres migrants, fuyant la misère et la violence, montrent leur reconnaissance aux bonnes âmes qui les accueillent à la gare de Copenhague. Des réfugiés, ces gens ? J’ai quelques doutes. Ils veulent aller en Suède, pays beaucoup plus accueillant et généreux que le Danemark et ne cachent pas leur mécontentement.

Ces migrants « apeurés », «traumatisé», «fragilisés», recourent à la grève de la faim pour réclamer passeports et argent de poche : 2.000 Euros par mois !

Screen Shot 2015-10-03 at 13.56.38 PM

Vingt réfugiés de St. Kanzian ont entamé une grève de la faim, car ils ne reçoivent pas 2.000 Euros net par mois !

Klagenfurt (OTS) :

« La crise des réfugiés présente plusieurs visages. La détresse des vrais réfugiés côtoient l’opportunisme scandaleux d’autres.

Certains « refugiés » pensent pouvoir exploiter la culture de bienvenue pour émettre des revendications insolentes.

Vingt demandeurs d’asile avaient entamé une grève de la faim, car ils ne recevaient ni passeports, mais comme prévu par la loi, des cartes de résidents, ni 2.000 Euros net/mois comme argent de poche ! Et chose bizarre, ces réfugiés, grévistes de la faim, voulaient également organiser une conférence de presse ! Ils savaient pertinemment bien qu’avec l’aide des médias, ils auraient pu obtenir satisfaction.

Ces exigences honteuses de la part de ces 20 « réfugiés » de St-Kanzian révèlent un autre problème.

De toute évidence, les « réfugiés » arrivent chez nous, la tête remplie de rêves, victimes de propagandes mensongères : argent facile, logement gratuit, travail … Si l’asile accorde des droits, il exige également des devoirs. Et ces derniers sont rarement mentionnés.

Les généreuses prestations sociales accordées par l’Allemagne, l’Autriche et la Suède attirent les réfugiés comme un aimant, ce qui explique leur refus d’être accueillis par d’autres états membres de l’UE. Il devient urgent que cela change.

Source : Déclaration de Christian Ragger, président du Parti de la Liberté de Carinthie au Kärntner Freiheitlichen LR Mag.

Les réfugiés sont-ils vraiment majoritairement syriens ?

Selon le Daily Mail, quatre réfugiés sur cinq ne proviennent pas de Syrie

L’un des plus grands mensonges propagé par nos médias et nos irresponsables politiques concerne l’origine de ces prétendus refugiés. Ils affirment que la grande majorité des réfugiés sont des Syriens fuyant la guerre civile et ce, afin de justifier ces vagues massives de migrants aux yeux des populations européennes.

 

Or, selon le MailOnLine (Daily Mail) quatre réfugiés sur cinq ne proviennent pas de Syrie. Sur les 213.000 réfugiés, récemment accueillis en Europe, seulement 44.000 arrivaient de Syrie.

Parmi les arrivées récentes, 27.000 migrants venaient d’Afghanistan.

Et la filière afghane n’est pas prête de se tarir : des dizaines de milliers d’Afghans au chômage se pressent pour obtenir leur passeport et partir vers l’Eldorado allemand, où, pensent-ils, on construira des maisons pour eux.

Screen Shot 2015-10-03 at 13.57.01 PM

(Source : PI.News )

« Cela expose le mensonge colporté dans certains milieux qu’un grand nombre de ceux qui atteignent l’Europe sont originaires de la Syrie », a déclaré David Davies, député conservateur de Monmouth […] « Beaucoup de ceux qui ont choisi de risquer leur vie pour venir en Europe l’ont fait pour des raisons économiques »

David Cameron a proposé d’accueillir 20.000 Syriens, en provenance de camps de réfugiés proches de la Syrie, mais aucun des migrants arrivés en Europe. Il préfère s’assurer que la Grande Bretagne accordera l’asile à de véritables réfugiés syriens, et non aux faux refugiés syriens, actuellement présents dans les pays de l’UE.

Les discours officiels, larmoyants à souhait, mais non moins mensongers, nous laissent croire que les centaines de milliers de migrants réclamant le droit d’être accueillis dans l’UE sont tous des réfugiés syriens accompagnés de leur famille, fuyant les atrocités de l’EI ou la tyrannie de Bachar al-Assad.

Or les chiffres d’Eurostat dévoilent une autre réalité : près de 80 % sont des migrants économiques, du Pakistan, d’Afghanistan, du Bangladesh, du Nigéria, de l’Erythrée, de l’Ethiopie, de la Somalie, d’Albanie, sans oublier les « réfugiés » du Ghana, du Tchad, de la Côte d’Ivoire, du Mali, du Cameroun et du Maghreb, qui débarquent à Lampedusa, en Sicile et à Naples à flots continus.

Sur les 625.920 réfugiés qui introduisirent une demande d’asile dans l’UE en 2014, seulement 29.5% provenaient de Syrie, d’Afghanistan et d’Irak. (Source : Eurostat Countries of origin of (non-EU) asylum seekers in the EU-28 Member States, 2013 and 2014)

Les Autorités allemandes ont admis que 40% des migrants arrivés dans leur pays en 2015 étaient originaires des Balkans, incluant l’Albanie, le Kosovo et la Serbie. Ils ne fuyaient pas la guerre, mais la misère. (9482-asylantr_ge_im_juli_2015) (Bundesministerium des Innern).

Le chaos

L’Allemagne, en ouvrant grandes les portes du pays à tous les migrants, puis en fermant ses frontières, dépassée par l’afflux gigantesque, a créé le chaos dans tous ses pays voisins, envahis depuis son invitation irréfléchie par un nombre impressionnant de migrants en colère, arrogants et revendicatifs.

Aujourd’hui, dans les camps de réfugiés allemands, éclatent des bagarres sanglantes entre les différentes ethnies, les rares femmes abritées dans ces camps sont violées, les chrétiens sont menacés par les musulmans et revivent avec horreur ce qu’ils pensaient avoir fui.

Les partis d’extrême-droite, d’extrême-gauche et les islamistes se radicalisent et s’affrontent.

Par sa politique naïve et confuse, la Chancelière allemande a mis en danger, non seulement l’avenir de son pays, mais aussi celui de l’Europe.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.info.

SOURCE

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans International