Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

31 octobre 2015 6 31 /10 /octobre /2015 02:38

poutine 95

La coopération Iran/Russie dans le dossier de la lutte contre le terrorisme inquiète au plus haut point l’Occident et les régimes qui sont ses affidés. mais pourquoi ?

A bien suivre le discours des officiels occidentaux, cette lutte ne devrait à aucun prix les inquiéter. en Irak, l’engagement iranien dans les combats qui ont fini par libérer 4 provinces à majorité chiite n’a d’ailleurs pas inquiété l’Occident. Alors pourquoi autant de susceptibilités dans le dossier syrien? en effet les Etats Unis et leurs alliés se sentent préoccupés à l’idée d’une naissance, celle d’une alliance stratégique Iran .

Russie. une alliance qui déboucherait sur l’émergence d’un front uni , efficace au plan régional et international. l’Iran et la Russie sont deux Etats aux bordures  » sensibles » : Moscou a sous son influence l’Asie centrale, le Caucase et l’Est de l’Asie. quant à l’Iran , il chapeaute un nombre indéniable d’Etats et de mouvements anti hégémonisme. l’entrecroisement de ces deux pays en termes stratégiques pourrait nettement changer la donne dans une région aussi sensible que le Moyen Orient. de nombreuses raisons pourraient pousser aussi la Chine à rallier cette alliance. l’Occident est inquiet à plusieurs égards :

1) Après la signature de l’accord de Vienne le 14 juillet dernier, l’Occident a cru à une métamorphose de l’Iran.  » cette métamorphose » aurait du faire passer l’Iran du camp  » anti américain » à celui  » des alliés des Etats Unis ». or rien ne s’est passé comme tel. en Syrie, l’accord sécuritaire irano-russe a pris corps plus rapidement que prévu. cet accord sécuritaire a remis en cause la résolution 2231 du Conseil de sécurité, laquelle impose de strictes restrictions à l’extension de la puissance militaire iranienne . l’accord avec la Russie renforce quel que ce soit son niveau, la position de la Résistance.

2) En lançant des frappes contre Daech en Syrie, la Russie a rendu un grand service à l’axe de la Résistance. les frappes russes rendent caduques une nécessité, celle de l’engagement militaire directe de l’Iran en Syrie. or cet engagement aurait pu constituer un atout pour l’Occident qui surfant sur la vague du confessionnalisme, comptait accuser l’Iran de fratricide anti sunnite. l’Occident connait bien les potentialités iraniennes à gérer des crises sécuritaires très complexes. l’Iran a su faire de son ennemi irakien un allié. pour l’Occident, il ne fait l’ombre d’un doute que le rôle de l’Iran au sein de la coalition Iran/Russie/Irak/Syrie relève de guidance.

LIRE LA SUITE

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS