Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

10 novembre 2015 2 10 /11 /novembre /2015 01:29

SOURCE  Un cardinal qui reconnaît le Grand Remplacement, le fait est assez rare pour qu’on le relève. Le cardinal américain Raymond Leo Burke, ancien préfet du Tribunal suprême de la signature apostolique, est depuis novembre 2014 Patronus de l’Ordre de Malte. Cette nomination, qui a été communément interprétée comme une mise au placard, pour le punir de ses positions trop traditionnelles, a encore accru sa liberté de parole.
Interrogé pour la Toussaint par le journal en ligne l’Observateur Russe, il ne pratique certes pas ce qu’il est convenu d’appeler la langue de buis.

L’Observateur Russe : Que pensez-vous de la crise migratoire actuelle ?
Cardinal Burke : Cette question de la migration vers l’Europe ou les États-Unis est à envisager sous l’angle d’une volonté de repopulation des nations occidentales avec celles du Moyen-Orient qui sont, en grande partie, musulmanes. Avec cette crise, la population des musulmans en France, en Allemagne ou encore aux États-Unis va beaucoup augmenter. Il y a quelques années, j’étais l’archevêque de Saint Louis (État du Missouri). On m’a dit dernièrement que quelques milliers de personnes allaient être accueillies dans la ville. Un prêtre m’a confirmé qu’il a pu constater une hausse de la population musulmane.

L’Observateur Russe : Quelle serait l’évolution ou l’impact de cette crise dans le monde ?
Cardinal Burke : Je pense que cette vague de migrants, parmi lesquels sont présents de nombreux musulmans, peut représenter un vrai danger pour les chrétiens, car, il ne faut pas l’oublier, l’Islam n’est pas d’abord une religion, mais un système politique.

 

SOURCE

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS