Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

17 novembre 2015 2 17 /11 /novembre /2015 23:10

Ainsi, le député républicain des Alpes-Maritimes, Christian Estrosi, tout comme le site d’extrême droite Fdesouche, n’ont pas manqué de souligner qu’un des auteurs des attentats du 13 novembre s’est présenté en Grèce en tant que réfugié syrien. Et au passage, ils ont pointé du doigt les médias, accusés d’avoir été trop angéliques dans leur traitement. [...]

« Des terroristes parmi les migrants : quand les médias dénonçaient un fantasme », a titré Fdesouche, listant une quinzaine de liens vers des sites d’information. Christian Estrosi a, lui, choisi de cibler un article et un média en particulier : France Inter. Il a accusé la radio de service public d’avoir réalisé un « maquillage » sur « un article qui donne tort à ses journalistes ». Reprenant un argument de Fdesouche, le maire de Nice s’est indigné lors de son passage lundi sur France Info, mais aussi sur Twitter. [...]

Les médias ont-ils occulté le risque d’infiltration d’islamistes sur la route des Balkans ? Difficile de généraliser mais avec le recul, le titre initial de l’article de France Inter semble trop catégorique. « Ce n’est pas notre journaliste qui a mal fait son boulot, rétorque Jean-Marc Four, directeur de la rédaction de la radio. Elle s’est appuyée sur le ministère de l’intérieur : dans un échange en off avec d’autres collègues, il se disait alors très peu préoccupé par ce risque. » L’éventuelle « sous-évaluation » du problème serait donc plutôt le fait de Beauvau. [...]

« Sur le fond, il y a peut-être eu chez les journalistes une forme de minimisation, mais pas forcément consciente, pense M. Four. Car les thèmes du terrorisme et des migrants se téléscopent et sont tous les deux sujets à instrumentalisation politique. »

Intéressante pour la lutte contre le terrorisme, la question ne change pas forcément les termes du débat sur l’immigration et les réfugiés : « Même si on admet que quelques terroristes passent dans le flot de migrants, faut-il pour autant renoncer à trouver une solution d’accueil pour tous les autres ? », demande M. Four.

Source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS