Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

19 novembre 2015 4 19 /11 /novembre /2015 17:51

La police grecque a interpellé hier deux individus soupçonnés d'être impliqués dans les activités de Daech, qui avaient atteint l'île de Kos en Grèce pour demander le statut de réfugiés.

 

Suspectés d'avoir des liens avec Daech, ils ont tenté de suivre la procédure d'enregistrement primaire dans le but d'obtenir des documents d'identité permettant de partir à destination d'autres pays de l'UE.

Les suspects ont finalement été redirigés vers le port d'Athènes du Pirée et remis aux autorités locales. L'examen des affaires personnelles et des téléphones portables des deux hommes ont révélé leur participation aux opérations en Syrie du côté des terroristes. En particulier, les portables des suspects contenaient des photos d'armes, d'individus masqués, ainsi que de drapeaux islamistes avec l'un des interpellés à côté.

 

Il a été annoncé aujourd'hui qu'au moins l'un des terroristes participant aux attentats de Paris de vendredi était justement entré sur le territoire de l'UE en se faisant passer pour un réfugié.

 

Le ministère grec de l'Immigration a en effet confirmé que le détenteur du passeport au nom d'Ahmad Almohammad, 25 ans, qui a fait exploser un engin artisanal près du Stade de France, était bien arrivé sur l'île grecque de Leros le 3 octobre au sein d'un groupe de 198 réfugiés syriens. Les enquêteurs ont réussi à établir que le terroriste avait suivi la procédure de prélèvement des empreintes digitales et qu'il avait reçu des documents pour entrer en UE. Avec ces documents, il a pris un ferry jusqu'au Pirée, puis a traversé la frontière d'encore sept pays avant d'arriver à Paris.

 

Le journal grec Katimerini rappelle qu'en janvier déjà, la police grecque et les officiers des renseignements occidentaux avaient recherché sans succès à Athènes Abdelhamid Abaaoud, 27 ans, qui avait reçu le nom de code Omar pendant l'opération. La brigade antiterroriste avait procédé à des perquisitions dans plusieurs quartiers de la capitale grecque à la recherche du propriétaire du téléphone portable utilisé par les terroristes pour communiquer, mais la trace du criminel n'avait pas été retrouvée. C'est Omar qui a participé à l'organisation des attentats de Paris et c'est avec lui que les terroristes coordonnaient leurs actions par téléphone.

 

Au total, depuis un an, près de 500 000 réfugiés se sont déplacés via le territoire grec pour se rendre dans d'autres pays de l'UE. On ignore le nombre exact de terroristes qui se sont fait passer pour des réfugiés et se trouvent déjà en Europe.

"Maintenant c'est une évidence. Il y a des terroristes parmi les migrants", a déclaré à la presse l'ex-patron des renseignements intérieurs français Bernard Squarcini.



Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/presse/20151119/1019653187/refugies-daech-ei.html#ixzz3rxOs6tTZ

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS