Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

26 novembre 2015 4 26 /11 /novembre /2015 14:26

Les procédures liées à l’état d’urgence se multiplient dans le département. Pour la seule journée de mercredi, les services de l’État ont perquisitionné un lieu de culte clandestin et un établissement de restauration rapide à Nice. Tous deux font l’objet d’un arrêté de fermeture.

Sur un plan individuel, quatre perquisitions ont également eu lieu au domicile d’Azuréens. Trois à Nice, une à Grasse. Aussi, un Grassois s’est vu imposer un arrêté limitant sa capacité à aller et venir. Toutes ces mesures font suite aux attentats perpétrés à Paris le 13 novembre dernier et à la proclamation de l’état d’urgence.
Depuis cette date, trois salles de prière ont été perquisitionnées et imposés de fermeture à Beausoleil, Drap et Nice. C’est également le cas pour trois lieux de restauration niçois et cannois.
Le nombre de perquisitions à domicile s’est envolé. On en dénombre vingt-trois répartis sur Nice, Valbonne, Drap, la Trinité, le Cannet, Carros, Peillon, Saint-Jeannet, Vence et Grasse. Dans les Alpes-Maritimes, six assignations à domicile ont également été prononcées et six restrictions de liberté d’aller et venir.

20minutes.fr

SOURCE

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS