Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

17 novembre 2015 2 17 /11 /novembre /2015 01:33

question de l’islamisme en France. Ils proposent plusieurs solutions pour éradiquer celui-ci. Quelques extraits de leurs propositions.

Après les nouveaux attentats qui viennent de frapper la France, il est vital de revenir avec lucidité sur les graves menaces qui pèsent sur notre société et notre peuple. [...]

Le slogan majeur avait alors été «pas d’amalgame», sous-entendu entre l’islam et les terroristes. La situation présente invalide brutalement cet artifice de communication.

Il n’y a que des politiques aveugles ou craintifs et des médias tenants du politiquement correct pour affirmer qu’il n’y a pas de problème de l’islam en France, comme ailleurs. Les responsables religieux et les intellectuels musulmans les plus avisés et les plus honnêtes le reconnaissent . [...]

Deuxième point: l’islam de France est confronté à une radicalisation de ses jeunes. Il est d’abord essentiellement la religion de citoyens ou d’immigrés issus de pays anciennement colonisés par la France. Si l’ancienne génération a largement tourné la page, il n’en va pas de même des nouvelles. [...]

Ne voit-on pas jusqu’à l’avocat de l’un des ex-complices d’Amedy Coulibaly le présenter comme une victime révulsée par les exactions de la police? Peu importe que ces jeunes soient nourris au biberon de l’enseignement gratuit français, des allocations sociales françaises, hébergés dans des logements sociaux, certes parfois dégradés, mais fort peu onéreux grâce à l’effort financier français. Ils ne se perçoivent pas comme Français, mais parfois même comme anti-Français.

 

Troisième point: l’islam de France baigne dans l’un des pays les plus laïcs d’Europe! Non seulement l’Etat français s’est longtemps révélé incapable de comprendre la question religieuse par une sorte de cécité institutionnelle largement partagée par certaines «élites», mais ce laïcisme, souvent porté par la gauche, a aussi eu pour effet la fragilisation de la confession majoritaire en France, le catholicisme, et s’est trop souvent traduit par une agressivité à l’égard du christianisme en général.

 Les uns et les autres, catholiques compris -et parfois catholiques en tête- ont soigneusement appris que le christianisme ne devait plus structurer l’univers mental des Français, niant de ce fait son rôle essentiel dans la constitution de notre civilisation dans le passé et dans la conservation de ses valeurs dans l’avenir. Nos concitoyens ont souvent perdu de vue leur identité religieuse et n’ont plus pour horizon qu’un vague humani(tari)sme, certes issu d’un christianisme éthique dégradé, mais encombré d’un anticléricalisme culturel qui ne lui permet guère d’apercevoir les forces de régénération œuvrant au cœur du christianisme. [...]

1er axe: trancher les relations d’influence/allégeance entre l’islam de France et certains pays arabes. Les choses sont, au fond, assez simples: notre pays ne doit plus tolérer la présence sur son sol d’imams étrangers, officiels ou officieux, qui développent des thèses qui, de près ou de loin, vont à l’encontre de nos valeurs ou de la tranquillité publique. [...]

2ème axe: conforter les courants modérés au sein de l’islam, ce qui signifie, les aider à s’organiser et leur confier les clés de l’enseignement, du prêche et de l’exégèse dans notre pays. Ce qui signifie, à l’inverse, priver les radicaux de tout lieu d’expression. [...]

3ème axe: achever l’organisation de l’islam de France. La création du CFCM était un pas… qui n’a pas suffi. [...]

4ème axe: lutter contre la radicalisation de manière radicale. L’identification a fait des progrès mais ne suffit pas. [...]

5ème axe: maîtriser les flux migratoires. La dynamique démographique de la population musulmane en France, entretenue notamment par une immigration massive en provenance de pays à majorité musulmane, n’est pas de nature à faciliter la mise en place d’une cohabitation durable et harmonieuse entre les différentes composantes de la société. [...]

Notre société doit inspirer le respect, retrouver des valeurs fortes et se libérer d’un consumérisme et d’un libertarisme débridés. Le Gouvernement est-il en capacité d’y contribuer ? Sa gestion du mariage homosexuel, l’insistance renouvelée du ministre de la Justice sur la PMA au profit des lesbiennes, démontre qu’un certain establishment n’a rien compris aux évolutions profondes de notre société. [...]

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS